Accueil - Actualités du Net - injection de botox: nouvelle alerte sanitaire !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

injection de botox: nouvelle alerte sanitaire !

L'on savait cette forme d'injection de Botox dangereuse, l'actualité nous en donne une preuve plus que concrète ! La toxine botulique est bel et bien une ' toxine ' qui mérite plus qu'une alerte sanitaire, elle doit être pratiquée 'raisonnablement' par des gens qualifiés, si non ...
Le ' botox ', cette soit-disant révolution des temps modernes pour lutter contre le vieillissement révèle peu à peu et ses limites et ses risques.
Les injections, de plus en plus demandées, surtout chez les femmes, sont trop souvent ou mal pratiquées, ou mal maîtrisées, ou, surtout, beaucoup trop médiatisées et tentante au nom du profit ou du simple marketing publicitaire de la cosmétique !!!
Mais quid de la réalité ?

La toxine botulique.

La toxine botulique, encore nommée ' botulinique ' est bel et bien une ' toxine ' ...
Elle est en réalité issue d'une bactérie responsable de cette terrible maladie qu'est le ' botulisme ', responsable de paralysie musculaire, contractée le plus souvent après des abus de consommation de conserves.
Ses propriétés font d'elle un véritable POISON dont la puissance estimée est de ... 40 millions de fois plus importante que le cyanure ...
( si après cela, vous n'avez même pas de petit doute ... )
Si dans le milieu médical, certaines recherches ont aboutis à la réalisation de solution contre des maladies orphelines, contre le strabisme aussi, la transpiration ou le 'bavage' excessifs, ou autres, des dérives de son utilisation se sont très vite crées.
Là où ces dérives sont les plus visibles, c'est dans le Monde de la chirurgie esthétique, ou plutôt de la chirurgie de confort, ou encore mieux de la grande mode du marketing lancé sur la chirurgie de la soit-disante lutte contre la vieillesse.
Une affaire bien juteuse, qui ne cesse de faire parler d'elle, trop souvent ' après coup ' !
Internet, les publicités TV ou papier, ont ainsi créé un autre Monde à part. Un monde dans lequel tout est possible, tout semble possible et offert surtout, pour lutter contre le vieillissement, un monde dans lequel plongent chaque année des milliers de femmes, à des tarifs souvent exorbitants.
Le but ( enfin ... ) de l'utilisation de la toxine botulique, en chirurgie esthétique, est de réussir à provoquer des ' paralysies ' musculaires bien ciblées, sur certains muscles bien précis, comme ceux du front par exemple, pour en atténuer (TEMPORAIREMENT ) les effets.
Oui, les rides sont ainsi figées, voire même peuvent disparaître, mais à quel prix ?
L'intervention n'étant par principe que temporaire, cela veut tout dire et amène malheureusement à certaines formes d'addiction, voire même trop souvent à des débordements qui n'ont plus absolument rien à voir avec le code de déontologie.
Associé à des injections d'acide hyaluronique, le botox, se prétend même avoir des vertus lui permettant de traiter l'ensemble du visage avec des ' effets tenseurs '  qui vous rajeunissent vite fait bien fait de plus de dix ans en quelques minutes ...
Vouloir lutter contre le vieillissement d'une telle manière relève en fait d'une totale ignorance des règles fondamentales de Dame Nature et même, bien pratiquée, ce qui est de plus en plus rare étant donnée la loi de l'offre et de la demande, elle ne peut que s'assimiler à une lutte 100% vaine, une sorte de pacte passé avec le diable ...

Les risques, réels, de telles injections.

L'on nous parle et nous promet TOUT, absolument tout sur les avantages des interventions à base de botox, mais jamais sans vraiment spécifier les différents facteurs de risques, l'obligation lorsque l'on commence de devoir ensuite être obligé de continuer, et de payer, sans jamais en laisser le moins du monde soupçonner les éventuels risques liés à ces traitements, et pourtant des risques ça n'est pas ce qui manque !
Il faut attendre, pour s'en rendre compte, que certaines émissions TV ou autres médias finissent par révéler tel ou tel scandale, tel ou tel abus, telle ou telle mauvaise pratique, telle ou telle arnaque, ou pire encore finissent par relayer les plaintes que finissent par porter en justice de plus en plus de patientes.
Les risques sont donc bien réels, inéluctables, surtout quand en plus l'on tombe entre les griffes de praticiens peu scrupuleux attirés uniquement par l'appât du gain, jouant à la fois sur la détresse et l'ignorance des gens, ne visant surtout que la rentabilité.
Alors, une fois de plus : alerte au Botox !!!
Et, si vous n'êtes pas convaincu(e), juste un, un seul petit exemple qui parle de lui-même, non pas pour évoquer toutes les souffrances que certaines endurent ... après, mais juste pour se rendre compte que tricher peut, à la limite, durer un certain temps, mais qu'ensuite les 'contre-effets' peuvent vous mener droit ... au musée des horreurs.

La preuve en images : lutter contre mère Nature = utopie !

La reine du Botox est morte !

La " duchesse d'Albe ", une aristocrate espagnole détient/détenait deux records au livre du ' Guiness Book ':
- celui de l’aristocrate la plus titrée du Monde.
' sept fois duchesse, vingt-quatre fois marquise, vingt-deux fois comtesse ', descendante directe du roi Jacques II d'Angleterre, elle fut le chef de la maison d'Albe et l'une des figures emblématiques de la société espagnole, ainsi que la plus importante propriétaire terrienne de toute l'Espagne.
- le nom du titre de noblesse le plus long.
' María del Rosario Cayetana Paloma Alfonsa Victoria Eugenia Fernanda Teresa Francisca de Paula Lourdes Antonia Josefa Fausta Rita Castor Dorotea Santa Esperanza Fitz-James Stuart y Falcó de Silva y Gurtubay ', appelée habituellement la ' Duchesse Cayetana '.
La reine du gotha des blasons vécu ainsi avec trois passions:
- celle du flamenco.
- les jeunes maris ( dernier mariage en 2011 à l'âge de 85 ans, avec un fonctionnaire espagnol de 24 ans son cadet ).
- la chirurgie esthétique.
Décédée le 20 novembre 2014, à l'âge de 88 ans, elle a multiplié de manière absolument incroyable les interventions de chirurgie esthétique et les injections de BOTOX, à un point tel que son surnom de " la duquesa del Botox y colágeno " signifie tout à lui seul.
Un bien bel exemple de ce que l'on peut faire, surtout de ce que l'on peut devenir, via les injections de botox interposées, au fil des ans ...
Duchesse Cayetana
La Duchesse Cayetana : va-t-elle entrer au musée du BOTOX, à celui des horreurs ou au musée Grévin ?
Une image qui laisse quand même plus qu'à réfléchir, non ?
Duchesse d'Albe
La Duchesse d'Albe : la reine du Botox s'était mariée à 85 ans.
En voyant juste ces deux photographies, pas sûr du tout que ni la chirurgie, ni les injection de toxine botulique n'aient vraiment réussi à lutter contre Dame Nature !!!
Alors, après cette preuve par l'exemple, si après cela, vous y croyez encore  ... ???

La chirurgie réparatrice, oui, la  chirurgie esthétique, oui, la chirurgie de confort, pourquoi pas, mais la chirurgie dévastatrice NON !
La bêtise alliée à l'appât du gain est une chose qui ne devrait même pas exister dans notre monde moderne, et pourtant ...
Tous les articles de ce blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot plqel ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.