Accueil - Doodle du jour - Mario Molina, un scientifique argentin qui avait déjà donné l'alerte pour la couche d'Ozone

Partagez avec vos amis ... :)

Mario Molina, un scientifique argentin qui avait déjà donné l'alerte pour la couche d'Ozone

C'est le sujet du Doodle du Jour : celui de la naissance de Mario J. Molina, le scientifique argentin qui avait déjà, en 1974 tiré la sonnette d'alarme au sujet de la destruction de la couche d'Ozone par les gaz envoyés depuis les aérosols, ces trop fameux " CFC " qui continuent toujours de contribuer à la dégradation de la couche d'ozone de notre planète !!!
Cela lui a même valu, à l'époque d'être accusé d'être un espions russe voulant nuire à l'économie américaine ...

Qui était Mario J. Molina ?

Mario José Molina-Pasquel Henríquez, dit Mario José Molina, né le 19 mars 1943 à Mexico et mort le 7 octobre 2020 dans la même ville, est un chimiste mexicain.
Paul Josef Crutzen, Frank Sherwood Rowland et lui-même obtinrent finalement en 1995 le prix Nobel de chimie pour leurs " travaux sur la chimie de l'atmosphère, particulièrement en ce qui concerne la formation et la décomposition de l'ozone " .
Mario J. Molina né au Mexique, fils de Roberto Molina Pasquel, un avocat, et de Leonor Henriquez de Molina. Mario Molina est considéré avec Andrés Manuel del Río (découvreur du vanadium) et Luis E. Miramontes (inventeur de la pilule contraceptive), comme l'un des trois plus importants chimistes mexicains.
Mario Molina
Mario Molina ; scientifique mexicain
Lorsqu'il dénonce publiquement (dès 1974) la destruction de la couche d'ozone par les gaz propulseurs des aérosols CFC, il fut accusé d'être un agent soviétique qui voulait détruire l'industrie américaine.
Cependant, assez largement confirmés par d'autres scientifiques, ses travaux ont finalement été acceptés et ont mené à la Convention de Vienne sur la protection de la couche d'ozone adoptée le 22 mars 1985, puis au plus contraignant protocole de Montréal du 16 septembre 1987.
En 2002, Molina reçoit un Honoris Causa Degree de la part de l'Université des Amériques, à Puebla.
( jusque encore récemment, il était professeur au département des sciences de la Terre, de l'atmosphère et des planètes au MIT. )
Prix Nobel de chimie en 1995, il meurt le 7 octobre 2020 ...

Un Doodle du jour pour Mario Molina : que nos dit Google ?

Le Doodle d'aujourd'hui célèbre le 80e anniversaire du Dr Mario Molina, un chimiste mexicain qui a réussi à convaincre les gouvernements de s'unir pour sauver la couche d'ozone de la planète. Co-récipiendaire du prix Nobel de chimie 1995, le Dr Molina a été l'un des chercheurs qui ont exposé comment les produits chimiques appauvrissent le bouclier d'ozone de la Terre, qui est vital pour protéger les humains, les plantes et la faune contre les rayons ultraviolets nocifs.
Le Dr Molina est né ce jour-là en 1943 à Mexico. Enfant, il était tellement passionné par la science qu'il a transformé sa salle de bain en laboratoire de fortune. Rien ne pouvait se comparer à la joie de regarder de minuscules organismes glisser sur son microscope jouet.
Le Dr Molina a ensuite obtenu un baccalauréat en génie chimique de l'Université nationale autonome du Mexique et un diplôme supérieur de l'Université de Fribourg en Allemagne. Après avoir terminé ses études, il a déménagé aux États-Unis pour mener des recherches postdoctorales à l'Université de Californie à Berkeley, puis au Massachusetts Institute of Technology.
doodle pour Mario Molina
doodle pour Mario Molina : prix Nobel de Chimie en 1995
Au début des années 1970, le Dr Molina a commencé à faire des recherches sur l'impact des produits chimiques synthétiques sur l'atmosphère terrestre. Il a été l'un des premiers à découvrir que les chlorofluorocarbures (un produit chimique présent dans les climatiseurs, les aérosols, etc.) décomposaient l'ozone et provoquaient le rayonnement ultraviolet pour atteindre la surface de la Terre. Lui et ses co-chercheurs ont publié leurs découvertes dans la revue Nature, qui leur a valu plus tard le prix Nobel de chimie.
La recherche révolutionnaire est devenue le fondement du Protocole de Montréal, un traité international qui a réussi à interdire la production de près de 100 produits chimiques appauvrissant la couche d'ozone. Cette alliance internationale est considérée comme l'un des traités environnementaux les plus importants jamais conclus - un précédent qui montre que les gouvernements peuvent travailler ensemble efficacement pour lutter contre le changement climatique.
Grâce aux découvertes scientifiques critiques du Dr Molina, la couche d'ozone de la planète est en voie de se rétablir complètement dans les prochaines décennies ! Le Centre Mario Molina, un institut de recherche de premier plan au Mexique, poursuit son travail pour créer un monde plus durable.
Merci, Dr Molina, pour vos années de recherche qui ont vraiment changé le monde.
Tous les articles de ce blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot 2fp5yk4h ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.