Accueil - Expression libre - Des scéances d'hypnose pour arrêter de fumer ?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Des scéances d'hypnose pour arrêter de fumer ?

L'hypnose est désormais reconnue comme approche thérapeutique. Pour arrêter de fumer, là aussi cela peut être une solution réelle, loin de l'hypnose utilisée comme un spectacle, si elle est pratiquée par des gens compétents, elle peut vous plonger dans un état psychologique tel que réussir à effectuer des variations de la conscience, de la mémoire ou encore accroître la sensibilité à la suggestion. Pour l'arrêt du Tabac cela semble une des bonnes solutions actuelles ...
Un petit documentaire, envoyé par un pratiquant de cette technique :

Arrêter de fumer par hypnose.

 Arrêter de fumer, voilà un sujet de conversation à la mode en cette période de fin d'année. Nombreux sont celles et ceux qui profitent du début de l'année pour mettre un terme à leur habitude et combattre la dépendance. Zoom sur l'hypnose, une méthode de plus en plus remarquée pour son efficacité dans l'arrêt du tabac.
L'hypnose, méthode à la mode ...
L'hypnose moderne, ou hypnothérapie, est depuis quelques années en train d'opérer un retour en force dans le domaine de la psychologie et du changement personnel. Souvent considérée comme une technique mystérieuse voire manipulatrice, l'hypnose contemporaine a pourtant de nombreux atouts.
Débarrassée de son côté "spectacle" et mystificateur, l'hypnose se révèle en effet être une technique rationnelle et compréhensible.
Le principe ? Atteindre la partie inconsciente de notre cerveau et lui communiquer des directives de changement. L'inconscient, en effet, contrôle tout ce qui se passe en nous et que nous ne savons pas modifier volontairement : aussi bien les processus biologiques qui nous maintiennent en vie, que les mécanismes de la pensée et des émotions.
Notre inconscient automatise tous les mécanismes répétés, jusqu'à les rendre parfaitement naturel. Exemple : apprendre à conduire nécessite au départ une attention consciente complète. Il faut être très concentré pour gérer à la fois les pédales, le levier de vitesse, contrôler les rétroviseurs et savoir où l'on va.
Mais au bout de quelques dizaines d'heures, tout cela devient automatique : inconscient.
 Au bout d'un an ou deux de conduite, il n'est pas rare de se retrouver totalement "dans la lune" en conduisant. On pense à autre chose, et on oublie de conduire consciemment : cela se fait tout seul, inconsciemment.

La puissance de l'inconscient.

L'hypnose permet donc de travailler au niveau le plus profond : l’inconscient gère tout ce qui se passe en nous, dont nous ne sommes pas conscients. Notre esprit est comme un iceberg : 10% de sa masse est émergée (visible), et le reste est immergé sous l'eau (invisible).
L'inconscient est très puissant : il sait tout ce que vous savez que vous ne savez pas que vous savez sur vous-même et le reste. Il est donc plus facile de changer quand l’inconscient est votre allié, n'est-ce pas ?
Comment faire ?
L'hypnose permet d'induire un état modifié de conscience. Il s'agit d'un état dans lequel notre esprit se détend et s'ouvre, permettant l'accès à tout ce matériel inconscient : pensées, images, symboles, sensations nouvelles, émotions mais aussi capacités inexplorées, ressources intérieures, créativité, intuition, ...
Dans cet état, le sujet n'est ni endormi, ni inconscient : il se souvient toujours de la voix de l'hypnotiseur ! A la fin de la séance, il se souvient de tout et peut en discuter avec son hypnothérapeute.
hypnose
hypnose : le déclic
Le but de l'hypnothérapeute (ou hypnologue) est de donner à son inconscient des  suggestions claires sur le travail à faire, mais permissives sur la solution trouvée. Il n'est en effet pas question d'imposer une solution à quelqu'un, mais de l'aider à trouver ses propres solutions, en ayant accès à ses ressources cachées.
L'hypnose est donc une technique respectueuse et sans danger.
Elle est toutefois très puissante. Elle permet notamment d'anesthésier des patients pour une opération chirurgicale en milieu hospitalier.

Elle peut aussi anesthésier l'envie de fumer.

Puisque c'est le sujet de cet article ... alors et pour l'arrêt du tabac ?
L'arrêt du tabac est une des demandes que reçoit le plus souvent un hypnothérapeute. En effet, de nombreuses personnes n'arrivent pas à se débarrasser d'elles-même de cette dépendance néfaste.
C'est souvent après avoir essayé patchs, gommes à mâcher, ou autres médicaments, dont les taux de réussite ne dépassent pas 20%, ou même l'acupuncture, que l'on se tourne vers l'hypnose.
L'hypnose anti-tabac part du principe suivant :
L'addiction physique à la nicotine est un problème mineur, que l'hypnose peut anesthésier.
La dépendance psychologique et émotionnelle est le problème majeur, et l'hypnose est une méthode privilégiée pour travailler cela.

Il existe en effet trois types de dépendances distincts : physique, comportemental (habitude), et psychologique. Les études récentes tendent à montrer que l'habitude physique est assez facile à dépasser concernant le tabac. Cependant, la force de l'habitude et la psychologie sont des leviers très puissants, sur lesquels il convient d'agir.
stop tabac
arrêter de fumer : STOP !
L'hypnothérapie est une méthode efficace. Elle demande cependant de traiter la dépendance psychologique de manière stratégique.
Un travail psychologique
Un des principaux modes d'action va être de considérer que la personne qui fume recherche en fumant un bénéfice positif. Il s'agit souvent de :
- se détendre
- se faire plaisir ou se donner une récompense
- s'isoler et avoir un moment à soi
- rompre l'ennui ou la solitude
- chasser une pensée négative

etc...
En effet, lorsqu'on demande à un fumeur de 20 cigarettes par jour combien de cigarettes sont vraiment un plaisir, il répond en général "4 ou 5" : après les repas, à la fin de la journée, en soirée. Toutes les autres sont des automatismes : une simple habitude, ou un moyen de ressentir des choses positives, de chasser le stress.
Sous hypnose, l'esprit de la personne jouit d'un potentiel créatif important. L'inconscient a le champ libre ! L'hypnothérapeute l'oriente alors à la recherche de solutions positives : de nouveaux comportements sains qui remplacent complètement et avantageusement la cigarette.

Si d'autres aspects psychologiques émergent, il faudra aussi les prendre en compte : manque de confiance dans sa capacité à rester non-fumeur, peur de prendre du poids, ou encore impression de ne pas profiter de la vie sans tabac, peuvent en effet être des freins sérieux à un sevrage tabagique.

L'hypnose anti-tabac.

L'hypnose spécialisée dans l'arrêt du tabac, utilisée de manière stratégique par un thérapeute compétent, permet d'adresser toutes ces raisons conscientes ou inconscientes qui empêchent d'arrêter de fumer.
L'hypnose anti-tabac est une technique confortable : il suffit généralement de quelques séances (de 1 à 5 en moyenne, selon les praticiens) durant entre 1 heure et 1h30. Le travail se fait essentiellement à un niveau inconscient, même si la conscience reste en observateur pendant l'hypnose.
A la fin de la séance, on ne ressent généralement pas le manque, et on se sent armé pour commencer une nouvelle vie sans tabac. Les jours suivants, de nouvelles habitudes sont prises : boire de l'eau, respirer, trouver autre chose à faire de ses mains, apprendre à gérer son stress, s'habituer à faire la fête sans cigarette, ...
Un des grands avantages de l'hypnose : on arrête de fumer sans grossir !
Il est en effet possible d'éviter la prise de poids, qui n'est ni plus ni moins une compensation, si l'envie de fumer est bien complètement déracinée. C'est-à-dire quand l'inconscient prend cette décision d'arrêter de fumer et trouve des comportements sains pour remplacer le tabac.
A un niveau plus profond, l'objectif de l'hypnose est que la personne puisse se dire "je suis non-fumeur" maintenant, avec un sentiment de liberté chaque jour croissant.
En conclusion ...
La plupart des hypnothérapeutes utilisant des méthodes modernes sont compétents dans le domaine de l'arrêt du tabac. Arrêter de fumer par hypnose est cependant plus facile et sûr en consultant un spécialiste.
C'est une technique valable pour celles et ceux qui veulent arrêter de fumer naturellement, en agissant sur leur mental, pour se sentir plus libre et en meilleure santé.
sortir du tabac
sortir du tabac : de l'aide !!!
A noter que certaines mutuelles remboursent maintenant en partie les séances d'hypnothérapie.

maintenant, vous pouvez vous faire votre propre idée, prendre votre décision personnelle ...
:)
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

6 commentaires

#1  - Répertoire Web de Qualité a dit :

Bonjour Bg,

En voila une méthode intéressante, j'ai des amis qui ont déjà essayé mais sans succès, un a réussi avec le patch et l'autre avec la e-clope électronique.

J'aime pas trop la bannière que tu a ajouté tout en haut pour le domaine en .tv LOL

A bientôt

Répondre
#2  - Arrêter de Fumer par Hypnose a dit :

Bonjour, et merci d'avoir publié mon article.
Il est vrai que les patchs sont encore très utilisés, et la cigarette électronique est très à la mode. Tant mieux si ca aide les gens à arrêter de fumer !
En définitive, chacun devrait utiliser la méthode qui lui "parle" le plus. Ou mieux : une combinaison de méthodes.
Comme expliqué au-dessus, l'hypnose s'adresse au côté psychologique du comportement de fumer, et à l'habitude.
C'est une technique efficace, mais cela dépend de plein de paramètres : motivation de la personne, relation avec l'hypnothérapeute, compétence de l'hypnothérapeute, ...
Et pour plus d'infos, vous pouvez consulter mon site hypnose-anti-tabac.com
Vous pouvez aussi poser vos questions ici, je serai ravi d'y répondre. ;)

Répondre
#3  - STOP tabac a dit :

Un autre article sur ce même blog, qui vous parle, autrement aussi du tabac et de tous ses méfaits : A LIRE !!!
merci :)

Répondre
#4  - magicien-mentaliste a dit :

Merci pour cet article instructif. L’hypnose est une technique sérieuse et efficace bien qu’elle soit utilisée aussi dans le monde du spectacle. Là aussi, elle n’a pas à être considérée comme une farce ou quelque chose de fausse. On peut la mettre en parallèle avec le mentalisme qui est à la fois une branche peu usitée de la psychologie mais qui est utilisée aussi dans le monde de l’illusionnisme. Le mentalisme a à la fois recours aux méthodes thérapeutiques que sont l’hypnose, le PNL ou l’analyse transactionnelle et d’autres procédés faisant appel au psychisme de l’individu. Comme lui, l’hypnose est utilisée comme un outil pour divertir et arranger les mises en scène. Mais cela n’empêche pas que le métier d’hypnologue et de mentaliste soit des fonctions utiles dans la vie de tous les jours, aussi bien en termes de développement personnel que d’outil de progrès en entreprise. La preuve en est que l’hypnose peut agir sur l’inconscient de l’individu qui désire se débarrasser de son addiction à la cigarette.

Répondre
#5  - Hypnose Liège a dit :

Bonjour et merci pour ce thème!
J'accompagne des personnes dans le cadre de sevrage tabagique. J'utilise l'hypnothérapie, des techniques comportementales et la nutrithérapie.
Les trois approches sont complémentaires et permettent de se débarrasser tout en douceur du comportement de fumeur, de retrouver la santé. Marie-Pierre Preud'homme

Répondre
#6  - arrêt tabac Quimper a dit :

Superbe article très complet. Merci. L'hypnose contemporaine n'a rien à voir avec l'image véhiculé par l'hypnose de spectacle qui est plus proche de la prestidigitation. L'hypnose spectacle va choisir 1/4 de la population qui, par un artefact (phénomène artificiel), a une "transe " dites spectaculaire. En thérapie hypnotique, rien de tout cela. Par contre il faut: des motivations positives de changement, puis amener le fumeur a prendre une vrai décision, pas un "essaie on verra bien..."Je ne travail pas avec des suggestions "anti-tabac" car dans "anti-tabac" il y a bien le mot "tabac". L'esprit inconscient peut garder le mot "tabac" et engendrer un train de penser à partir de se mot....(voir le film "le pari": fumer c'est pas bon...).

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot tkfpqn ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.