Accueil - Personnages célèbres - Mary Anning: paléontologue et chasseuse de fossiles

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Mary Anning: paléontologue et chasseuse de fossiles

Le doodle du jour est pour Mary Anning, une paléontologue britannique et collectionneuse de fossiles : Google la met à l'honneur aujourd'hui à l'occasion du 215ème anniversaire de sa naissance. Une occasion de découvrir une discipline encore peu courante et une femme hors du commun ...
Décidément, en ce mois de mai, Google a décidé de mettre les bouchées double sur le ' Doodle du jour ', par rapport au mois d'avril. Finalement, une bien bonne chose qui nous permet toujours d'apprendre un peu plus grâce à 'GG' et surtout de parfaire notre ' culture générale ', voyons cela avec quelques détails supplémentaires.

Mary Anning (paléontologue).

Si l'on suit les divers liens affichés ce jour par Google, l'on tombe, bien sûr ET tant mieux sur ' wikipedia.org ' qui nous présente cette femme un peu hors du commun dans cette fiche : ' http://fr.wikipedia.org/wiki/Mary_Anning '.
Un petit résumé fort succinct pour découvrir et le personnage et son travail...
Mary Anning est née le 21 mai 1799, dans un petit village côtier du sur de l’Angleterre, elle décédée le 9 mars 1847 d'un cancer du sein ...
image
Allez, tant pis, un peu de copier/coller depuis ce lien qui ne peut qu'être le meilleur, pour découvrir un maximum de coses sur cette femme qui collectionnait les fossiles :
" Son père, ébéniste, arrondit ses fins de mois en vendant des fossiles aux touristes. Quand il meurt de la tuberculose en 1810, la famille se retrouve sans ressources. Mary et son frère Joseph commencent alors à rechercher les fossiles à plein temps. C'est un travail difficile, particulièrement en hiver, mais également dangereux et Mary manque d'y laisser sa vie en 1833 lors d'un glissement de terrain.
La collection de fossiles est en vogue à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, d'abord comme passe-temps, à la manière d'une collection de papillons, puis elle s'est progressivement transformée en une science au fur et à mesure de la prise de conscience de l'importance des fossiles en géologie et en biologie. Mary Anning débute par l'aspect purement commercial, mais la communauté scientifique devient rapidement sa principale source de demande.
La première cause de cet intérêt des scientifiques et de l'orientation de la carrière de Mary Anning est sa découverte, quelques mois après la mort de son père, d'un squelette complet d'ichtyosaure. Son frère avait trouvé un crâne de ce qui semblait être un grand crocodile un an plus tôt. Le reste du squelette, tout d'abord, manque mais Mary, accompagnée de son frère, découvre le corps après une tempête. Cette espèce avait déjà été décrite en 1699, à partir de fragments découverts dans le Pays de Galles, mais c'est le premier squelette d'ichtyosaure retrouvé complet. Il s'agit d'une découverte importante qui est rapidement décrite dans Transactions of the Royal Society. Mary est alors âgée de douze ans.
L'attention de Thomas Birch, un collectionneur aisé, est attirée sur Mary Anning dont la réputation grandit. Perturbé par la pauvreté de Mary Anning et de sa famille, il organise une vente de ses propres fossiles et en remet le bénéfice aux Anning (environ 400 £). Débarrassée des soucis financiers pour la première fois, Mary continue sa collection même après que son frère trouve un emploi de tapissier.
Sa découverte majeure suivante est une première : le squelette d'un plésiosaure en 1821. Le spécimen découvert est un Plesiosaurus dolichodeirus et est encore considéré de nos jours comme le spécimen type de cette espèce. En 1828, elle découvre un important fossile de ptérodactyle, un Pterodactylus macronyx, le premier trouvé hors d'Allemagne. Elle revend le fossile à William Buckland qui lui donnera le nom de Dimorphodon.
Pterodactylus
Ces trois découvertes forment la partie majeure de sa contribution à la paléontologie mais elle continuera de rechercher et collectionner les fossiles toute sa vie, faisant de nombreuses autres contributions dans ce domaine. Dans les années 1830, elle reçoit une rente annuelle de la British Association for the Advancement of Science en récompense de ses efforts. Elle meurt à 47 ans d'un cancer du sein. Quelques mois avant sa mort, elle est élue membre honoraire de la Geological Society of London
. " ...
Si avec tout cela vous n'avez pas encore assez de renseignements ou toutes les réponses à vos questions, soit vous en posez une directement 'ICI', soit vous prenez le temps de lire la fiche complète ...
Mary Anning
Mary Anning : fiche Google.

Mary Anning à l'honneur sur Google.

Le doodle du jour pour cette femme qui collectionna les fossiles.
Mary Anning
Mary Anning : doodle du jour.
Un Doodle, simple et épuré, comme d'habitude.
La pionnière de la paléontologie y est représentée, très certainement, devant un mur complet, qu'elle est en train d'explorer, de nettoyer, de découvrir, une falaise même plus sûrement dans laquelle elle découvrit de nombreux fossiles.
Ichtyosaure ou crocodile, elle en a découvert des quantités incroyables, d'où son surnom de ' collectionneuse de fossiles '.
La découverte du squelette d'un plésiosaure, en 1921, est encore considérée actuellement comme l'une de celle qui ont fait le plus avancer cette science de la connaissance du Monde passé ....
Toute sa vie et surtout ses travaux et ses découvertes sont résumés sur Wikipédia.

Une fois de plus, Google et ses graphistes nous font découvrir un personnage emblématique de son époque qui continue à marquer la nôtre ...
Une culture générale ... à cultiver , merci à eux :)
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

1 commentaire

#1  - Bourgrire a dit :

Je retiens surtout 2 éléments :
- La précarité, une certaine pauvreté.
- Morte à 48 ans pour un cancer du sein.
Tout ça pour une reconnaissance après sa mort. C'est quand même pas la fête comme vie !

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot hdrhj ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.