Accueil - Un peu d'humour - le code d'erreur HTTP 418

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

le code d'erreur HTTP 418

Le code d'erreur 418 en HTTP est la hantise à la fois des webmasters, des internautes et des hébergeurs ! Si vous arrivez sur une page Internet qui vous affiche une telle erreur, la solution ne sera pas du tout évidente à trouver ...
La liste des codes HTTP nous donne et nous définit tout ce que vous pouvez avoir comme message dans votre navigateur, selon les sites ou les pages visitées.
Répartis en cinq catégories principales, commençant par 1, 2, 3 , 4, 5, ces différentes réponses sont affichées et normalisées. Pour certains de ces codes d'erreur l’affichage du message correspondant peut porter à questionnement de la part des internautes, peut porter à problèmes pour les webmasters responsables du sites, mais il reste cependant encore beaucoup de ces codes non utilisés, ou trop méconnus, dont, par exemple, le fameux " error 418 " ...

erreur http 418

Elle n'a rien à voir avec les fameuses erreurs 403 ( interdit ) ou encore 404 ( not found ) que vous pouvez rencontrer de temps à autres, mais, même sans vraiment 'tomber' dessus il n'en demeure pas moins que de nombreuses traces  en existent de par le Web ...
Comme tous les codes d'erreur HTTP elle a une signification : " I'm a teapot " ...
Autrement dit : ' Je suis une théière ', interprété et traduit par certains par ' je suis une cafetière ', une question de gout peut-être ...
Ce n'est pas une blague, enfin presque, puisque ce code d'erreur existe bel et bien dans pas mal de listes de références des différents codes HTTP, tel, pour exemple celle que l'on peut trouver sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_codes_HTTP .
erreur 418
erreur 418 : affichage sur Google .
Google lui même a dédié une page complète à ce code d'erreur HTTP 418, une vraie page, contrairement, encore à ce que l'on pourrait croire, il vous suffit de vous y rendre, ici : http://www.google.com/teapot/ et vous découvrirez ce que cette capture d'écran vous montre.
Il y est bien noté:
" 418. I’m a teapot.
The requested entity body is short and stout. Tip me over and pour me out.
"
Ce qui traduit en français, via Google Traduction, donne :
"418. Je suis une théière .
Le corps d'entité demandé est court et fort . Astuce moi au cours et versez -moi sortir .
"
Alors si vraiment vous avez envie de passer du temps à discuter ... avec une théière, voire même le génie qui va avec ... ne vous en privez pas :)

La véritable histoire du code d'erreur HTTP 418.

Ce code a été mis en place officiellement dans la fameuse RFC 2324 ( http://tools.ietf.org/html/rfc2324 ), le ... 1er avril 1998 !!!
Et les explications qui y sont inscrites sont:
" There is coffee all over the world. Increasingly, in a world in which computing is ubiquitous, the computists want to make coffee. Coffee brewing is an art, but the distributed intelligence of the web- connected world transcends art. Thus, there is a strong, dark, rich requirement for a protocol designed expressly for the brewing of coffee. Coffee is brewed using coffee pots. Networked coffee pots require a control protocol if they are to be controlled. "
soit en 'français' :
" Il y a du café dans le monde entier. De plus en plus, dans un monde où l'informatique est omniprésente, les computists veulent faire du café. La distribution de café est un art, mais l'intelligence distribuée du monde connecté web transcende l'art. Ainsi, il ya un fort sombre, exigence, riche pour un protocole conçu expressément pour le brassage de café. Le café est brassée en utilisant des pots de café. Cafetières en réseau ont besoin d'un protocole de contrôle si l'on veut contrôler. "
Autrement dit, le fameux Hyper Text Coffee Pot Control Protocol, ou encore HTCPCP est destiné à renvoyer une erreur à tous ceux qui voudrait contrôler, à distance, une cafetière en leur signifiant qu'ils se sont par erreur adressés à ... une théière ... :)

Cette 'blague' du 1er avril a eu ses beaux jours de gloire à l'époque et du coup figure encore sur une foule de liens officiels dans lesquels son code d'erreur a été conservé.
L'on trouve encore des gens pour poser des questions sur cette erreur 418, même de nos jours d'ailleurs !!!
i'm a teapot
i'm a teapot : error 418 .
Donc pour ceux qui désirent des renseignements, comme pour ceux qui cherchent vraiment à faire certaines ' blagues ', vous avez maintenant tout ce qu'il vous faut ... au moins quant aux codes d'erreurs http ... :)
Tous les articles de ce blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

2 commentaires

#1  - forum blogueurs a dit :

mince, j'ai eu le web après 98 je connaissais pas cette blague, de toutes façons je préfère le chocolat chaud.

Répondre
#2  - isabelle01 a dit :

Tin j'ai pas fait gaffe, au départ j'ai réellement cru que c'était vrai... Trop Fort ;-)
Merci pour ce p'tit moment de détente, et bonne fin d'année.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot dhpag ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.