Accueil - liens utiles - Comment devenir ingénieur du son ?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Comment devenir ingénieur du son ?

Un des métiers très prisé de l'audiovisuel ' Ingénieur du son ' n'est pas forcément accessible à tous ou à tous les niveaux. Des compétences techniques des diplômes parfois qui plus est,, des expériences qualitatives et surtout une réelle passion sont plus que nécessaires.
Dans la catégorie des métiers de l'audiovisuel, je voudrais être Ingénieur du son.
Oui, mais là on ne se trouve pas dans un jeu de 7 familles mais bel et bien dans le monde réel et, donc, avec des contraintes, souvent officielles pour y parvenir, pour réaliser 'votre' envie, votre vocation.

Ingénieur du son : quel métier, et comment ?

Déjà, au départ, sauf le mot ' ingénieur ' en lui même qui crée une relation vers des qualifications, des diplômes, des compétences certaines, dans les métiers de l'audiovisuel, bien nombreux, tout ce qui concerne la prise de son, ou son 'arrangement' relève de spécificités bien particulières.
En France, par exemple, un Ingénieur du Son est généralement orienté vers le Cinéma, la Musique, la Radio, la Télévision, la Sonorisation ( en général ... ), les Comédies musicales ou autres ' Spectacles Vivants '.
Mais comment devenir Ingénieur du son ?
 Il existe de nombreuses formations, voire même 'modules' pour se former totalement à ce métier, telles que:
- l'enregistrement audio.
- la maîtrise de la station de travail en audio.
- les technologies audio et audiovisuelles.
- les différentes techniques de production musicale.
- les différentes techniques spécifiques à la production audio.
- construction d'un projet de post-production.
- élaboration et réalisation d'un projet de production audio.
etc, etc ...
ingénieur du son
ingénieur du son : l'un des métiers phares de l'audiovisuel .
Formations qualifiantes, certes qui pourront vous mener à la connaissance des divers domaines dans lesquels peut intervenir un ingénieur du son, mais qui doivent aussi être bien acquises et maîtrisées, car il ne s'agit pas ici de simplement suivre une formation de preneur de son , mais bel et bien de passer à l'échelon 'supérieur'. Preneur de son, anciennement 'perchiste' étant un métier qui existe toujours, mais qui relève trop souvent des aléas de l'offre et de la demande, pour les intermittents du spectacle.
Au niveau de la formation et des reconnaissances diplômantes, il existe plusieurs 'filières':
- BTS des métiers de l'audiovisuel ( option métiers du son ).
- formation en école spécialisée ( en général bac +3 à bac + 5 ).
- des écoles spécialisées, tel le Conservatoire national de musique, situé à Paris, l'école Louis Lumière, qui sont souvent et payantes et très sélectives ...
- master pro image et son.
- licence SATIS ( sciences, arts et techniques de l'image et du son ).
Bon, mais après, voire même avant, l'on peut aussi grimper les échelons, se former ET surtout se faire reconnaître personnellement si vraiment les compétences ET le talent sont présents ...
Nota 1: en France il n’existe aucun terme législatif exigeant un diplôme officiel pour exercer cette profession.
Nota 2: chez nos amis canadiens, il est bon de savoir que le terme d'Ingénieur du Son ne revêt pas exactement la même signification à cause d'une Loi qui protège le terme ' Ingénieur ' en lui même, ce qui n'empêche nullement de trouver des preneurs de son, des sonorisateurs ou autres techniciens du son, totalement équivalents.

Le perchman est-il mort?

Le bon vieux 'perchiste' ou mieux encore 'perchman' existe toujours, rassurez-vous, mais avec l'évolution des différentes technologies liées aux métiers du son, sa fonction, les emplois disponibles surtout ont bien évolués et sont de plus en plus précaires, malheureusement ...
Mieux vaut donc avoir des qualifications, et surtout des ambitions plus pointues et reconnues avant de se lancer dans ce domaine, par si forcément accessible à tous les passionnés de la Prise de Son !
Et, pour terminer, si vous avez le choix entre les studios d'enregistrement et certains attributs / avantages liés à la profession d'Ingénieur du son, visez donc plutôt celles qui vous feront voir du pays, car là, certaines émissions nous font rêver, certes, mais laissent également des souvenirs impérissables aux différents acteurs de l'ombre qui y ont participé ... :)
Tous les articles de ce blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

1 commentaire

#1  - studio d'enregistrement a dit :

Très bon article et qui montre bien la complexité, la multiplicité de tous les métiers liés à la production sonore ou audio-visuelle; il était bien judicieux de rappeler tout ceci, merci !

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot gbglj ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.