Accueil - Personnages célèbres - René Laennec: l'inventeur du stéthoscope.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

René Laennec: l'inventeur du stéthoscope.

Inventeur du stéthoscope, entre autres, René Laennec, médecin breton, a laissé son nom à la postérité pour cet 'outil' désormais collé au cou de ton les autres médecins. Mais il ne fut pas que son inventeur, le diagnostic médical par auscultation lui doit énormément également. Avec des applications innombrables et indispensables encore de nos jours, le stéthoscope, cet outil destiné à écouter les bruits internes du corps est un 'appareil' connu de tous, à la fois dans le milieu médical que dans celui et vétérinaires, et parfois bien plus !
Le docteur René Laennec, qui le mit définitivement au point, est mis à l'honneur aujourd'hui sur Google ...

Qu'est-ce qu'un stéthoscope ?

Le stéthoscope est un instrument que l'on qualifie de ' acoustique ', au sens qu'il sert principalement à écouter les sons à l'intérieur du corps. Il est de nos jours utilisé le plus fréquemment dans les domaines médical et vétérinaire, mais aussi, il peut servir à détecter, identifier, localiser toute sorte de bruit qui pourrait se situer dans un objet, une installation, un appareil.
" Inventé " comme le veut la tradition, par le docteur, breton, René Laennec, en 1816, il n'était alors constitué que d'un petite et simple liasse de quelques papiers roulés qui permettaient alors une ' auscultation médicale ' du patient, contrairement aux ' auscultations immédiates ' pratiquées jusque alors, permettant concrètement de ne plus avoir à 'coller' la tête sur la poitrine d'un malade, mais bel et bien de pouvoir en 'sonder' différents parties du corps pour découvrir tout 'brui' suspect.
Du papier au bois, Laennec perfectionna son invention au fur et à mesure de ses utilisations.
Ce genre de modèle fut ensuite nettement amélioré, notamment en 1830 par un autre médecin, Pierre Piorry, qui plaça un embout adapté fabriqué en ivoire; d'autres modifications suivirent ensuite, telles des essais de 'solutions' au niveau de la flexibilité du conduit reliant les deux extrémités de l'appareil.
Le stéthoscope contemporain, utilisé par des milliers de médecins ou autres personnels médicaux, fut mis au point par le docteur David Littmann en 1961.
Il est maintenant est utilisé par les professionnels de santé afin d'écouter les battements cardiaques, le murmure respiratoire, le thrill artériel, les bruits abdominaux ou fœtaux, ou encore utilisé lors de la prise de la tension artérielle.
stéthoscope
stéthoscope : qui ne le connait pas ?
D'autres nombreuses applications, beaucoup plus 'anecdotiques' existent également:
- utilisation par les démineurs.
- les plombiers qui s'en servent pour écouter leurs 'tuyaux'.
- détection de certains bruits suspects en mécanique.
- les serrurier, ou comme dans les films, le cambrioleur, a toujours, lui aussi un stéthoscope sous la main ...

René-Théophile-Hyacinthe Laennec.

Plus connu sous le nom de René Laennec ce médecin français, d'origines bretonnes, est né le 17 février 1781 à Qimper et décédé le 13 août 1826 à Douarnenez.
Il est le créateur du ' diagnostic médical par auscultation ', et connu aussi pour avoir 'inventé' et utilisé le premier stéthoscope.
René Laennec
René Laennec : médecin ET inventeur du stéthoscope .
Fils d'une famille bourgeoise de Quimper, il suivit des études de médecine à Paris, dès 1800 et fut reconnu " docteur en médecine "en 1804. Nommé à l'hôpital Necker, il s'intéressa principalement aux maladies pulmonaires, avec des techniques d'investigation basées sur la ' percussion ', qu'il chercha à perfectionner par la recherche et l'écoute du ' bruit '. L'idée du stéthoscope était déjà née, l'appareil en lui-même ne fit que suivre ...
Il permit alors avec cette invention de mettre en place de nouvelles méthodes d'investigation, notamment par le recherche et l'analyser des bruits corporels afin de de réussir à les relier à de véritables lésions anatomiques.
Une pratique qui révolutionna alors le Monde de la Médecine, notamment au niveau du diagnostic de nombreuses maladies respiratoires, principalement, cible de l'époque, de la tuberculose, dont été morte sa mère d'ailleurs.
En 1818, il présenta ses découvertes à l'Académie de Médecine, publia ensuite, en 1819, un " Traité d'auscultation médiate ', classant les différents bruits émis dans la région du thorax; En 1822, il faut alors titulaire de la chaire de Médecine Pratique du Collège de France.
Tous les praticiens, tous les intervenants, actuels, des milieux médicaux, para-médicaux, ou annexes, lui doivent aujourd'hui, au moins, quelque chose : le STÉTHOSCOPE !

Un Doodle du jour ' médical '.

Google nous le met donc à l’honneur aujourd'hui, nous faisant découvrir à la fois le personnage lui-même, qui le mérite amplement, et à la fois l'outil de sa création, connu de tous mais pas assez encore ...
doodle du jour
doodle du jour : l'évolution du stéthoscope / les maladies respiratoires .
Un Doodle qui nous représente, de manière fort expressive, l'évolution du stéthoscope, depuis ses débuts à son apparence actuelle, ainsi que, en arrière plan, la partie principale du corps humain que Laennec avait ciblée pour cette ... création.
merci, une fois de plus ... :)
Tous les articles de ce blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot cigqgr ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.