Accueil - Personnages célèbres - Olympe de Gouges, une femme de lettres, politique et féministe

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Olympe de Gouges, une femme de lettres, politique et féministe

Google met à l'honneur Olympe de Gouges, femme de lettres, devenue femme politique et surtout l'une des premières féministes, avec le Doodle du jour. Bien en avance sur son temps, elle a ouvert la pensée, le chemin à des idées qui ont su se répandre jusqu'à notre époque.
Elle fut la première des '  féministes ' et le paya très cher, se retrouvant à la guillotine en 1973. A cette époque, écrire une " Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ", sous le régime de la terreur était quasiment une déclaration de guerre qu'elle a payé de sa vie.

Olympe de Gouges: une femme de lettres.

Olympe de Gouges, de son vrai nom ' Marie Olympe Gouze ', est née le 7 mai 1748, à Montauban et décédée le 3 novembre 1793, guillotinée, à Paris.
Une femme de lettres, française, qui a marqué son époque, mais qui a fait bien plus que cela !
' En 1765, à l’âge de seize ans, Marie Gouze fut mariée à un traiteur parisien de trente ans son aîné, Louis-Yves Aubry, officier de bouche de l’Intendant près de la généralité de Montauban, et probablement un important client de la boucherie familiale des Gouze. Quelques mois plus tard, la jeune femme donna naissance à un fils, Pierre. Homme grossier et inculte, son mari mourut en 1766, emporté par une crue du Tarn. La loi française interdisant à un auteur féminin de publier un ouvrage sans le consentement de son époux , elle ne se remaria jamais, conservant ainsi sa liberté de publication . Elle qualifiait le mariage religieux de " tombeau de la confiance et de l’amour ". '
Olympe de Gouges
Olympe de Gouges : fiche sur Google.
Elles a produit de nombreux écrits, notamment des titres comme : 'écrits politiques', 'théâtre politique', 'déclaration des droits de la femme et de la citoyenne', 'femme réveille-toi !', des œuvres complètes résumées en deux tomes; des pièces de théâtre, des brochures, des affiches, des articles et nouvelles dont la liste est quasiment incroyable pour son époque.
( une liste complète se trouve ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Olympe_de_Gouges#.C5.92uvres )

Si les combats qu'elle menait, contre les injustices, annonçait ceux de notre siècle, à son époque, écrire et émettre ainsi de telles opinions à  cette époque était totalement inconcevable, elle a su, elle a voulu s'exprimer, mais ce régime de la " Terreur " a eu vite fait de réussir à la faire taire ...
Car la fin de son histoire ne fut pas gaie du tout, surtout à cette époque:
' Dans ses écrits du printemps 1793, elle dénonça la montée en puissance de la dictature montagnarde, partageant l’analyse de Vergniaud sur les dangers de dictature qui se profilait, avec la mise en place d’un Comité de salut public, le 6 avril 1793, qui s’arrogeait le pouvoir d’envoyer les députés en prison. Après la mise en accusation du parti girondin tout entier à la Convention, le 2 juin 1793, elle adressa au président de la Convention une lettre où elle s’indignait de cette mesure attentatoire aux principes démocratiques (9 juin 1793), mais ce courrier fut censuré en cours de lecture. S’étant mise en contravention avec la loi de mars 1793 sur la répression des écrits remettant en cause le principe républicain ( elle composa une affiche à caractère fédéraliste ou girondin sous le titre de Les Trois urnes ou le Salut de la patrie, par un voyageur aérien ), elle fut arrêtée par les Montagnards le 20 juillet 1793, jour de l'affichage du texte, et déférée le 6 août 1793 devant le tribunal révolutionnaire qui l’inculpa.' ( Wikipédia )
Elle est considérée, par beaucoup et à juste titre, comme une des pionnières du féminisme, souvent prise pour emblème par les mouvements pour la libération des femmes.
Olympe de Gouges monta sur l’échafaud avec courage et dignité et avant que la lame ne tombe, eut le temps de s'écrier " Enfants de la Patrie vous vengerez ma mort ! ".
Elle avait alors 45 ans, ce 3 novembre 193, sur la guillotine ...

Le Doodle du jour.

Olympe de Gouges
Olympe de Gouges : le doodle du jour.
Un Doodle du jour écrit d'un  trait de plume ...
A l'image de cette 'féministe' mise à l'honneur aujourd'hui, perchée dans une 'oraison' comme elle a su le faire avec ses écrits.
Un graphisme, une fois de plus dont seuls les concepteurs de Google ont la recette, qui simple et épurée, résume en tout petit fichier image à la fois celle d'une personne, de toute son histoire, du symbole même qu'elle devenue ensuite et qu'elle continue à être à notre époque moderne.
Décidément, avec ce Doodle comme exemple, il n'aura jamais été aussi simple et facile d'agrémenter sa culture générale de découvertes fort intéressantes et fructueuses, un plus pour la 'culture', un plus pour GG, un plus pour le souvenir de bien des personnages, trop souvent oubliés, qui le méritent...
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

2 commentaires

#1  - olga a dit :

cet article est historique il montre tous les informations sur la femme" Marie Olympe Gouze" .
Elles a produit de nombreux écrits, notamment des titres comme : 'écrits politiques', 'théâtre politique', 'déclaration des droits de la femme et de la citoyenne', 'femme réveille-toi !'
c'est une intéressante femme.
merci pour tous ces informations.

Répondre
#2  - petites a dit :

Salut,
Merci pour le partage. Super article !!
Très jolie l'info !
Bonne journée.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot ctmui ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.