Accueil - Un peu d'humour - bon usage du préservatif, bien mettre sa capote ou préservatif

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

bon usage du préservatif, bien mettre sa capote ou préservatif

Préservatifs, capotes, condoms… Quel que soit le nom que vous lui attribuez, sachez que c’est le seul moyen de contraception, qui empêche la contamination par le sida ou par une autre Maladie Sexuellement Transmissible (MST). Les autres moyens de contraception (pilule, ovule, stérilet…) vous permettent uniquement d’avoir des rapports sans risque de grossesse. Alors, pour des relations plus agréables car plus protégées, à vos capotes !

Encore faut-il savoir s'en servir, encore faut-il lire le mode d'emploi (même dans la précipitation ...), car sinon cet objet ne vous servira à rien du tout !

En 1968, l'usage du préservatif, comme moyen artificiel de contraception, est refusé par la hiérarchie de l'Église catholique. L'encyclique  Humanae Vitae rédigée par Paul VI et datant de cette même année, précise dans son article 14 : « Moyens illicites de régulation des naissances : En conformité avec ces points fondamentaux de la conception humaine et chrétienne du mariage, nous devons encore une fois déclarer qu'est absolument à exclure, (...) toute action qui, soit en prévision de l'acte conjugal, soit dans son déroulement, soit dans le développement de ses conséquences naturelles, se proposerait comme but ou comme moyen de rendre impossible la procréation. »

Heureusement, les temps changent, le monde évolue, les gens comprennent (peu à peu, mais difficilement quand même ...), et même l'Eglise de Rome, le plus gros opposant, commence à entrer dans la phase "prise de conscience" :

"En novembre 2006, Benoît XVI a demandé un rapport sur la licité de l'utilisation du préservatif dans le combat contre la propagation des infections sexuellement transmissibles au cardinal Javier Lozano Barragan, président du Conseil pontifical pour la santé. On attend encore les résultats de ce rapport ..."

Toujours est-il que l'on peut en arriver à certaines aberrations qui peuvent faire rire, mais aussi avoir, pour un certain public des conséquences bien fâcheuses ...

Préservatifs, capotes, condoms, mode d'emploi

alors ... renseignez vos auprès de vos copains, copines, médecin, pharmacien ... mais ne tombez pas dans le piège !

Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

1 commentaire

#1  - Amour chrétien a dit :

Bonjour,

Pour rebondir sur l'article l'usage du préservatif pose un réel problème dans de nombreux pays. Prenons l'exemple de la Pologne, pays très catholique (Jean Paul 2 était originaire de Pologne). Dans ce pays, la pilule est très difficile à avoir et il est quasi impossible de se procurer une pilule du lendemain sans passer par un gynécologue... ne parlons même pas du prix, beaucoup plus élevé qu'en France par exemple.

C'est le cas dans de nombreux pays de l'est, l'avortement est interdit et le seul moyen de contraception reste le préservatif. Par chance, celui-ci est de plus en plus accepté mais le changement est très lent...

Céline.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot exgm ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.