Accueil - Coups de 'gueule'. - mal de dos,se soigner contre la maladie du siècle,les différentes catégories

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

mal de dos,se soigner contre la maladie du siècle,les différentes catégories

Le mal de dos est bien le mal du siècle : 60 à 90 % de la population française en souffre.Mais tout le monde n'est pas égal devant la maladie ...

Actuellement, lorsqu'une question est posée, la réponse à la mode est : " je vais me pencher sur le problème ... " . Et voilà donc notre mal de dos réparti en quatre catégories principales !

Catégorie 1 : 'Les grosses têtes', dirigeants politiques ou autres qui ne cessent de répéter 'je vais me pencher sur le problème'. Réponse adaptée et politiquement correcte, mais qui ne sert à rien du tout puisqu'ils ne se penchent jamais, au contraire ... Pour eux, aucun problème donc. (même pas mal !)

Catégorie 2 : l'échelle en juste en dessous, qui reçoit la demande de 'se pencher sur le problème'. Là les choses sont très légèrement différentes, il s'agit quasiment d'un ordre, il va donc falloir s'en occuper, mais comme ces gens sont déjà bien occupés (à quoi ?) , ils ont appris à "déléguer" et vont donc le faire, pour ne pas trop s'engager ou recevoir un coup de bâton dans le dos après ... Pour eux aussi, aucun problème donc de nouveau.

Catégorie 3 : ceux qui vont devoir faire le travail et 'se pencher sur le problème'. Là les choses commencent à changer, car il commence à y avoir des prises de risques ... Alors comment vont-ils agir, c'est là toute la question ! S'il ne font pas grand chose, cela peut ou n'avoir aucune répercussion finalement ou leur retomber sur la tête (ouïe les cervicales !), s'ils y mettent toute leur ardeur, mais que finalement au départ il n'y avait qu'une vague volonté de répondre à l'instant présent, boum, ce sera le gros coup de bâton dans le dos pour leur montrer que le zèle ne paie pas (ouïe les lombaires !). Finalement, là aussi ce ne sera que passager, au pire risqueront-ils de se faire 'virer' et donc d'aller se reposer sans grandes séquelles ... Pour eux donc aussi, aucun problème de nouveau.

Mais alors où sont donc ces 60 à 90% de français qui souffrent du dos ???

Catégorie 4 : ben les voilà donc, ceux qui souffrent du dos ... lombalgies, sciatiques, vertèbres, arthrose, etc etc etc ... Seul problème : comment les soigner, comment les soulager ? Il semble y avoir des foules de solutions qui peuvent aller du simple médicament anti-douleurs au recours à la chirurgie (très à la mode actuellement), en passant par une multitude de traitements longs, pénibles, contraignants et finalement ... sans grand résultats !

A coup sur, cela doit déjà être connu, prévu et l'on a du aussi se 'pencher sur le problème' ! Pour preuves, tous les médicaments qui commencent à être sur les listes de ceux qui sont 'moins' ou 'plus du tout' remboursés, entre autres, pour autres preuves le parcours du combattant qu'il faut entammer pour arriver, de généralistes en spécialistes, en passant par des nombreux examens fort coûteux et souvent à double emploi qui ne mènent que très rarement à une réelle solution qui pourrait soulager, au moins, les douleurs ...

A croire que ceux qui se sont 'penchés sur le problème', ne s'en sont jamais relevés ou ne s'en sont jamais occupés ! Nous avions un régimes de santé Publique envié par tous, maintenant si vous avez des problèmes de ce genre, trop complexes à solutionner, il vous faudra continuer à tâtonner, tout en conservant votre mal de dos, et , même si cela vous fait mal, en mettant de plus en plus la main à votre poche pour payer, payer et encore payer ... car il semble finalement que ces 'maladies' ,  ces souffrances, soient de plus en plus considérées au même titre que les problèmes "psy", donc à ne traiter qu'en dose homépatique, sans aucun risque ou effet ... que de responsabiliser et de faire payer les gens. Cela doit certainement "être dans la tête" et se 'pencher dessus' ne serait que perte de temps !

En résumé sur ces 60 à 90% de cas, on peut sans trop s'engager dire que certains seront pris en charge (pas guèris ni vraiment soulagés) par la filière chirurgicale, fort lucrative (pas non plus pour votre budget !), d'autres qui en auront les moyens seront eux "soignés" avec les quelques moyens qui existent et pour la grande majorité, ceux qui n'ont pas trop de ressources, traités "à la va vite" ou pas du tout ...

Vive le trou de la Sécu et tous ceux qui se 'sont penchés et qui se penchent encore' sur le problème !!! C'est ainsi que non seulement on arrive à détruire un régime qui ne pouvait que s'améliorer et servir encore plus d'exemple aux autres, c'est ainsi qu'au nom de la 'raison financière', la médecine à "x" niveaux va pouvoir se développer pour bénéficier aux praticiens les plus coûteux, aux laboratoires les mieux placés, c'est ainsi aussi et surtout que les gens qui sont en demande de soins le resteront encore plus longtemps !!!

Encore une fois , merci à tous ceux qui 'se sont penchés sur le problème' ...

dommage que l'on ne sache crier sa colère encore plus fort ...


Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

6 commentaires

#1  - Sylviane a dit :

Bonjour
Alors là chapeau ,comme j'aurais voulue vous connaitre avant .
Bon sujet et comment allez -vous ?
amicalement

Répondre
#2  - unesourisetmoi a dit :

@Sylviane :
comment je vais ? ...
mal, à force de me pencher sur le problème
:-)

Répondre
#3  - Parmentier a dit :

Le mal de dos préoccupe toutes les populations, les âges et catégories socioprofessionnelles… C’est pourquoi il est couramment surnommé le mal du siècle !

Répondre
#4  - Ameli a dit :

tu as raison, c'est dans la tête! tu n'as pas remarqué que le mal de dos devient fréquent chez les adultes?

Répondre
#5  - Mal de dos a dit :

Deux ans après ton article est toujours d'actualité. Je reçois de plus en plus de mails de demande d'aide pour soulager le mal de dos de mes visiteurs.
Un jour on arrivera à lutter contre ce fichu mal de dos!

Répondre
#6  - glh a dit :

Quand on a mal au dos se pencher n'est peut être as une bonne idée... Trêve de jeux de mots! Je vous remercie pour cet article qui représente tous ceux qui n'arrivent pas à faire entendre leur voix.

Emma

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot igdp ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.