Accueil - Actualités du Net - armistice du 11 novembre 1918,debout les morts !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

armistice du 11 novembre 1918,debout les morts !

En ce jour de commémoration de l'armistice du 11 novembre 1918, le gouvernement ne se contente pas de rendre hommage, mais réveille les morts ...

Pour info : L'armistice, signé le 11 novembre 1918, à 5 h 15, marque la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918), la victoire des Alliés et la capitulation de l'Allemagne. Le cessez-le-feu est effectif à onze heures, entraînant dans l'ensemble de la France des volées de cloches et des sonneries de clairons annonçant la fin d'une guerre qui a fait plus de 18 millions de morts et des millions d'invalides ou de mutilés. Les généraux allemands et alliés se réunissent dans un wagon-restaurant aménagé du maréchal Foch, dans la clairière de Rethondes, en forêt de Compiègne.

En 1920 apparaît l'idée de rendre hommage aux soldats morts pour la France mais non identifiés. Suite à une loi votée à l'unanimité par le Parlement, la dépouille mortelle d'un soldat parmi plusieurs autres, choisi dans la citadelle de Verdun, est placée, le 11 novembre 1920, dans une chapelle ardente à l'Arc de Triomphe. Le 28 janvier 1921 le soldat est inhumée sous l'Arc de Triomphe dans la tombe du Soldat inconnu. Ce n'est que trois ans plus tard, le 11 novembre 1923, qu'est allumée, par André Maginot, ministre de la Guerre, la flamme qui ne s'éteint jamais, donnant au tombeau du Soldat inconnu une forte portée symbolique et politique.
Le 11 novembre est un jour férié en France (jour du Souvenir depuis la loi du 24 octobre 1922), c'est une journée de commémoration annuelle observée en Europe et dans les pays du Commonwealth. Aux États-Unis, sa commémoration a été étendue à tous les vétérans de guerre.

armistice du 11 novembre par googleMême le géant Google nous le signale, dicrétement et respectueusement avec cette petite fleur placée, non pas comme d'habitude en haut de page, mais modestement en dessous de la case de recherche.

Et qu'apprend-t-on en ce 11 novembre 2010 ???

A l’occasion des cérémonies du 11 novembre et en l’absence, désormais, de témoins de la Grande guerre, le président Sarkozy a choisi de rendre hommage ce matin à des héros d’un autre 11 novembre, jusqu’à présent oubliés : des lycéens parisiens qui avaient résisté à l’occupant allemand… en 1940.  (faut pas pousser quand même ...)
Hommage a également été rendu aux 100.000 musulmans tombés pour la France. (là d'accord, mais comme pour les autres combien en reste-t-il ?)

Alors, hommage oui, c'est normal, mais essayer de trouver de nouveaux petits ... ( ? ), faut arrêter là la médiatisation, ne serait-ce que par respect pour nos anciens ! Si c'est pour avoir la photo des 'officiels' devant la tombe du soldat inconnu, ben ce ne sera pas ici, mais sur d'autres sites pour lesquels pub et respect n'ont pas la même signification que chez monsieur tout le monde !


Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

5 commentaires

#1  - fonds d'écran a dit :

et sur France Info, l'on ajoute même, top du top :
Sous l’Arc de Triomphe, le chef de l’Etat a dévoilé une plaque célébrant le courage de quelque 2.500 jeunes Français. Ces lycéens décidèrent, le 11 novembre 1940, de braver l’armée allemande qui occupait la France depuis plusieurs mois. Un millier d’entre eux furent arrêtés.
Nicolas Sarkozy a également ravivé la flamme du soldat inconnu, transféré sous l’Arc de Triomphe il y a 90 ans pour symboliser le sacrifice de quelques 18 millions de combattants qui périrent durant la Premier guerre mondiale.
Sous un temps pluvieux, le président Sarkozy et son épouse Carla sont allés à la rencontre des passants massés près de la place de l’Etoile, avant de prendre la route de l’aéroport : Nicolas Sarkozy est attendu en Corée pour présider le G20 de Séoul.

Répondre
#2  - fonds d'écran a dit :

La Première guerre mondiale fit 1,4 million de tués et de disparus en France. Le dernier soldat français rescapé de la Grande guerre, Lazare Ponticelli, est décédé en mars 2008

Répondre
#3  - Collection a dit :

Une journée mémorable. C'est bien dommage que nous n'avons plus de soldat vivant pour les célébrer.

Répondre
#4  - plateforme gazière a dit :

Waw, excellent, je reviendrai régulièrement vous lire. J'vais quand même avoir besoin d'un peu de temps pour bien assimiler le tout.

Répondre
#5  - annonces gratuites a dit :

N'hésiter pas a partager cette page c'est juste genial

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot ctgbwo ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.