Accueil - Actualités du Net - grandes marées en Bretagne

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

grandes marées en Bretagne

Les grandes marées sont des phénomènes tout à fait naturels, mais qui peuvent avoir une amplitude ou un coefficient important et en surprendre plus d'un. En Bretagne, notamment et à cause du relief rocheux très particulier, bateaux, mais également plaisanciers doivent y faire très attention.
La marée est le mouvement montant  puis descendant des eaux des mers et des océans causé par l'effet conjugué des forces de gravitation de la Lune et du Soleil.

Le niveau le plus élevé atteint par la mer au cours d'un cycle de marée est appelé pleine mer ou "marée haute". Par opposition, le niveau le plus bas se nomme basse mer ou "marée basse".
Elles sont 'mesurées' et exprimées en fonction de leur amplitude ou de leur coefficient. Lorsque certaines conjonctions sont réunies, et les facteurs sont bien plus nombreux que l'on pourrait le penser ... l'on peut alors assister à ce que l'on appelle les " grandes marées " qui dans les régions bretonnes, par exemple, peuvent faire varier le niveau de la mer de plus ou moins 6 mètres !!!

Bien sur, tout cela pose également des problèmes de sécurité pour la navigation, surtout dans des régions ou le fond marin est plus que rocheux, même si les phares existent depuis des siècles, des  problèmes de ' confort ' pour les habitants qui ont besoin de naviguer ou de se rendre d'une île à l'autre et ... aussi ... parfois, certains problèmes aux plaisanciers, qui en bateau le retrouvent échoué le temps d'une marée ... mais aussi des baigneurs ou autres surpris par des amplitudes inhabituelles .

Pour preuve, cette modeste photo, prise à Trégastel, sur la côte de granite rose, à la fin du mois de septembre, d'un 'mordu' de kayak qui a eu bien du mal à rejoindre la plage et ses amis tant il a été surpris par l'ampleur du retrait des eaux ...
grandes marées
bon, là on peut même en rire ... heureusement que ce n'est qu'un 'retour' à pieds plus que pénible, mais dans certains cas cela pourrait être beaucoup plus crucial !
N'oubliez pas que les calendriers des marées existent et vous en donnent les détails, sur le net, dans les journaux locaux, dans beaucoup de lieux de résidence de vacances ... cela vous évitera de telles surprises et, si vous en êtes amateur, vous permettra d'aller également pratiquer la 'pêche à pieds' pour ne pas insister sur la pêche aux moules à la bonne heure et de faire une bonne récolte ;)

Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

2 commentaires

#1  - gifs animés a dit :

ben dis-donc il est mal, lui ... en tous cas une agréable manière de sensibiliser certains touristes, surtout ceux qui s'y croient parce qu'ils ont un petit voilier ... s'ils le retrouvent de travers sur le sable et qu'il est abimé, ben la prochaine fois ils achèteront le journal !!!

Répondre
#2  - référencement a dit :

@gifs animés : c'est bon pour la "presse papier" locale ;)

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot knfp ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.