Accueil - Créations Numériques - Sur le site du gouvernement ...

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Sur le site du gouvernement ...

Sur le site du gouvernement, tous les renseignements officiels sont 'trouvables' et donc au niveau de la culture et de l'internet nous avons ceci : Culture sur internet : encourager la création numérique

Les actions pour le développement de la culture sur internet

En 2006, le ministère de la Culture et de la Communication appuiera le développement de la culture sur internet par différentes mesures.
Les orientations
Tout d’abord, il renforcera son action avec deux nouvelles orientations :
Le projet de bibliothèque numérique européenne voulu par le Président de la République et soutenu par la commission européenne et d’autres Etats membres, doit conduire le ministère à repenser le public ciblé, les méthodes et technologies employées, ouvrir une concertation avec les titulaires de droits, développer les partenariats et s’inscrire dans une dimension européenne.

.gouv

.gouv : site officiel
Face à la diversité et à l’éparpillement des fonds, le ministère développera un accès transparent, unifié et fédératif à notre patrimoine culturel sur le portail culture.fr, en s’appuyant sur une organisation plus transversale de ses structures.
Les actions
L’effort de numérisation du patrimoine audiovisuel sera porté à 13,8 millions d’euros, pour garantir que l’Institut National de l’Audiovisuel puisse sauvegarder la totalité de ses archives menacées à l’horizon 2015.
Après les travaux de préfiguration menés en 2005, un nouveau service à la demande sera ouvert, pour proposer au grand public 10 000 heures d’enregistrements sonores et audiovisuels au cours de l’année 2006. De nouveaux accords avec les sociétés civiles d’ayants-droit et syndicats d’artistes-interprètes ont été négociés ou vont l’être dans cette perspective, afin de respecter les droits de propriété intellectuelle.
Le ministère engagera des actions de numérisation dans plusieurs domaines, pour les archives (937 000 euros), dans le cadre d’un appel à projets également ouverts aux collectivités locales, qui mettra l’accent sur l’accès au patrimoine numérisé (2,7 millions d’euros), au sein de la Bibliothèque nationale de France (1,57 million euros).
Un budget sera spécifiquement réservé au projet de bibliothèque numérique européenne (400 000 euros), en complément de la participation des services et établissements du ministère à ce projet.
Cette accélération s’appuiera sur un effort de modernisation des structures et de l’organisation du ministère. Un pôle de communication et d’édition électronique sera ainsi créé, pour assurer la cohérence éditoriale, mutualiser le soutien technique et développer des partenariats au plan régional, national et international. Un schéma directeur des systèmes d’information a été élaboré, afin de structurer les efforts pour mettre en œuvre la LOLF, développer l’administration électronique et renforcer notre offre culturelle numérique, en s’appuyant sur une organisation fonctionnelle et transversale.
Cette action s’appuiera également sur un effort de recherche, au travers du réseau de recherche et d’innovation en audiovisuel et multimédia (RIAM), désormais inscrit dans la programmation de l’agence nationale de la recherche et cofinancé par le ministère, qui a mené un appel à projets en 2005 et sera poursuivi en 2006, mais aussi sur le projet franco-allemand de moteur de recherche multimédia Quaero, soutenu par la nouvelle agence pour l’innovation industrielle installée par le Président de la République.
Le ministère poursuivra son action de concertation entre le monde de la création et de l’internet, afin de développer sur les réseaux numériques de nouvelles offres culturelles les plus nombreuses, les plus attractives et les plus diversifiées possible, tout en rémunérant justement la création. Ces nouvelles offres doivent s’accompagner d’un effort de protection de la propriété intellectuelle, indispensable pour garantir une création attractive, dans le cadre d’un mécanisme de réponse graduée élaboré dans le cadre de la concertation.
Le ministère soutiendra la création numérique sous toutes ses formes. La création et la recherche des artistes multimédia sera soutenue au titre du guichet unique du dispositif pour la création multimédia (Dicréam, 1,3 million d’euros), dont la commission d’attribution a été ouverte à des personnalités qualifiées du monde artistique.
Il est enfin nécessaire de reconnaître la création de produits multimédia interactifs et de jeux vidéo comme une nouvelle industrie culturelle à part entière dans laquelle il faut protéger la diversité. En effet, la création multimédia joue un rôle croissant dans l’imaginaire culturel des jeunes mais aussi des moins jeunes. Elle recourt à de nombreux talents artistiques et créatifs et développe de nombreux liens avec d’autres créations culturelles, tels le cinéma, l’animation ou la musique.
Malgré un talent créatif reconnu dans notre pays et en Europe, cette création est en passe d’être totalement dominée par la production américaine et asiatique, qui aspire également nos propres talents créatifs. Afin de protéger la diversité de cette création et bien sûr sans réduire le soutien à d’autres secteurs tel le cinéma, nous devons élargir notre action culturelle, en mettant en place un crédit d’impôt destiné à soutenir la production de création multimédia interactive et de jeu vidéo, dès que la négociation engagée avec la commission européenne le permettra.

Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

2 commentaires

#1  - bg62 a dit :

Bon, c'est pas mal ... Cela a au moins le mérite d'ouvrir les débats ! Mais espèrons que cela ne reste pas, une fois de plus, un beau texte qui ne se concrètise pas. Et surtout n'oublions pas que pour ce qui nous concerne, sur ce site, la création numérique est aussi autre chose: 2D et 3D sont des choses importantes, surtout au niveau 'amateur', comme nous pouvons la pratiquer, avec nos petits moyens techniques ET surtout financiers.

@+

b g

Répondre
#2  - mahjong gratuit a dit :

Hello, Felicitations pour votre bel explication ! J'attend avec impatience la suite. Cordialement, Jeannon

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot xzihld ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.