Accueil - Google Yahoo Bing et autres - réseaux sociaux, facebook part en guerre contre les addons sous couvert de la sécurité des sites

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

réseaux sociaux, facebook part en guerre contre les addons sous couvert de la sécurité des sites

Facebook décide de frapper fort dans les réseaux sociaux et part en guerre contre les addons de publication   ...   pour faire de la pub à d'autres sites ...
Si publier sur Facebook est chose facile, si Facebook permet également de synchroniser son compte avec un compte " twitter ", les choses se compliquent lorsque l'on veut utiliser un 'addon' pour son navigateur pour une publication synchronisée ...
Publication manuelle normale sur facebook et twitter :
facebook, addon
facebook  addon
Les liens sont publiés, synchronisés et affichés sans problèmes ...

Dans un article récent ( réseaux sociaux: publier sur facebook, twitter, google+ avec Yoono ) nous parlions des addon(s) pour certains navigateurs qui permettent une publication simultanée, en loccurence ici de " Yoono ", ce qui donne alors ceci :
facebook, addon, Yoono
facebook addon et Yoono
Les liens sont également publiés sans aucun problème ... mais quelques temps plus tard, voici ce qui se produit :
facebook, addon
facebook addon
une belle alerte de sécurité qui bloque un lien jugé dangereux ... par Facebook, pourtant le même genre de lien que précédemment ...

Et si l'on clique dessus, pour voir ou savoir, l'on tombe sur ceci :
facebook, addon, sécurité
facebook addon sécurité

Il est sur que ces liens ne font courir aucun danger, alors pourquoi un tel blocage ?
- des arguments plus que sérieux (du moins semble-t-il ...) : des explications claires et précises qui font bien peur et découragent, des références à 'stopbadware', à 'antiphishing' et un blocage total sur ces liens qui rappelons-le sont quand même en "no-follow" ...
- en y regardant de plus près, les raccourcisseurs d'urls semblent visés, ou également les publications via Yoono, puisque l'on nous conseille un 'contact' chez "abuse de ..." ... NON ! il s'agit bel et bien de nous inciter à nous rendre et à ouvrir un compte sur le site signalé " bitly " qui n'est d'autre qu'un site de publication synchronisé et qui lui aussi utilise les "shorten urls"  ... alors pour qui nous prend-on ?

Même si l'on clique sur l'option " non indésirable " possible sur cette page, il ne se passe rien et tout reste bloqué .

Résultat des courses, après avoir abandonné Yoolink, pour d'autres raisons, il va falloir donc abandonner également Yoono pour trouver un autre moyen de publier simultanément ... ou passer par une ouverture de compte sur ce site ?
Quasiment obligé ... pas très correct ça  ... ;)
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

1 commentaire

#1  - jeu de guerre gratuit a dit :

Je trouve que facebook abuse vraiment de son hégémonie sur les réseaux sociaux! :(

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot rtsaux ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.