Accueil - Utile à savoir - pour corriger orthographe et grammaire sur le net

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

pour corriger orthographe et grammaire sur le net

Issu d'une petite discussion sur le net, née à propos de la ' rédaction  ' d'articles ou de ' communiqués de presse ', c'est avec grand plaisir que l'on entend parler, d'orthographe et de grammaire, choses qui se font de plus en plus rares et méconnues de nos jours surtout sur le net !  ...

Quelques 'bribes' de la discussion :
"- Dans le but d'améliorer la qualité éditoriale du site, je recherche un rédacteur ...
- je suis rédacteur web ...
- Il y a aussi "le corrigeur" qui pourrait offrir ses services ...
- Corrigeur corrige, mais lui il rédige ...
- Moi, je suis rédactrice ...
-- Au temps pour moi alors ...
-- Autant pour moi ... non ?"

Et de cette discussion jaillit la lumière ...  ;)

Au temps pour moi ou autant pour moi ?


Les deux écritures existent, mais ne signifient pas la même chose. Ce sont en réalité deux homophones, c’est-à-dire des expressions qui se prononcent pareil. Ce ne sont par contre pas des homonymes, des expressions qui ont le même sens, et encore moins des homographes, des expressions qui s’écrivent de façon identique.

Elles ne sont donc pas interchangeables, et j’avoue que je vois souvent la confusion sur les commentaires de blogues, et de façon plus générale sur tout ce qui a trait à la rédaction Web.
-- Autant pour moi
On utilise cette graphie lorsqu’il s’agit de prendre la même chose.
Exemple:
Nous sommes attablés Au Plaisir d’Autrefois, le célèbre café de la place Jaude, devant son inénarrable Thé à la menthe. Nous discutons évidemment de correction orthographique et je prends évidemment un thé à la menthe.

    Autant pour moi…


… déclara l’étudiant dont je corrige actuellement la thèse, en reprenant une consommation.
Explications:
Autant est un adverbe de comparaison. Il compare au pronom personnel " moi ".

-- Au temps pour moi
Toujours devant le même café.
Exemple:
Cette fois-ci avec un romancier à qui j’explique que la chronologie de sa comédie de mœurs a légèrement déraillé :

    Au temps pour moi…

… me dit alors l’écrivain, un peu rougissant, tandis que je procède à la relecture.
Explications:
Il s’agit ici d’une vieille expression apparue dans les garnisons. Elle provient des exercices pratiqués lors des classes militaires. Chaque mouvement est décomposé en différents temps. Chez les officiers, on trouvera par exemple le célèbre " Portez… Sabre ! " consistant en plusieurs séquences successives depuis la sortie de l’épée du fourreau jusqu’au salut final. On décrit ainsi le temps du Présentez arme, du Salut, etc.

Progressivement, c’est devenu un synonyme de « recommencer au début de la manœuvre : au temps initial. Sous l’influence des adjudants-formateurs, on entendit petit à petit l’expression : " Au temps (initial) pour Durand qui n’a rien compris ".
Enfin, l’expression dériva finalement sur le célèbre : au temps pour moi ! qui signifie que l’on s’est trompé et qu’on désire recommencer comme si de rien n’était.


MAGNIFIQUE !!!

Si l'on pouvait encore, de nos jours, même avec le niveau du 'BAC', qui paraît pourtant bien inaccessible à certains, arriver à acquérir, à assimiler ET à retenir au moins quelques unes de ces bases essentielles de la langue française, bases qui semblent s'enfoncer bien bas actuellement ce serait un 'retour en arrière' quasi-prodigieux ...

mais ...

Ah oui , n'oublions pas l'auteur :
Le Corrigeur : Écriture de Autant pour moi
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

2 commentaires

#1  - Rodolphe_ a dit :

J'aime beaucoup cette conclusion.
Le bac ne représente plus rien car on s'est sans doute éloigné de son but d'origine.
Il faut distinguer deux phases scolaires, l'éducation et l’apprentissage d'un métier.
Force est de constater l'échec de cette première phase lorsqu'on regarde d'un peu plus près le niveau culturel et orthographique sur certains sites ou autour de nous.
Quand à la seconde phase, ne l'avons nous pas inséré trop tôt dans le parcours scolaire?
Quel est l’intérêt de calculer des intégrales en terminale si on est pas sûr de s'en servir par la suite de ses études?
Et surtout, ces études ne devraient-elles pas préparer non pas à un métier spécifique (ce qui est difficilement envisageable concernant les études supérieures et qui n'est pas le but d'ailleurs) mais à travailler tout court?

Répondre
#2  - référencement a dit :

@Rodolphe_ : grand merci pour ce commentaire !

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot dzreb ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.