Accueil - Sur le net - nom de domaine, comment trouver un nom de domaine gratuit

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

nom de domaine, comment trouver un nom de domaine gratuit

A la question plus que récurrente sur les forums informatique : " comment avoir un nom de domaine gratuit ", la réponse est bien simple : un NDD gratuit ça n'existe pas !!! Il faut en premier lieu se pencher sur la définition du mot ' nom de domaine ' ainsi que des pratiques et législation en vigueur pour comprendre que cette question n'a aucun sens en elle-même ...
Sur le Net, puisqu'il s'agit bien là de sites internet et de leur nom  de domaine que l'on visualise dans leur " url ",  un nom de domaine, ou NDD en abréviation française ou DN ( Domain Name )  en anglais est un identifiant de domaine internet qui est unique.

Les domaines, ou extensions de nom de domaine sont de plus en plus nombreuses, les principales étant :
- .com   - .net   - .org  - .fr   - .edu   etc etc, certains étant mêmes spécifiquement réservés pour des 'pays' ou des 'thématiques', on ne peut donc tous les citer ...

Les ' nom de domaines ' sont donc des 'inscriptions' enregistrées dans ces différents domaines.
Un ' nom de domaine ' est alors comme un " masque " sur une adresse IP de manière à le rendre plus facilement mémorisable par tous; il est ainsi plus facile de se rappeler ' commentcamarche.net ' que de vouloir mémoriser son adresse IP ' 91.209.35.126 ' (et en plus dans ce cas précis il y en a quatre ...

L'organisme responsable de la gestion de ND de premier niveau (.fr, .re, .tf, .net, .com ...), ou TLD est en France l'’AFNIC (Association française pour le nommage Internet en coopération) qui est une association loi de 1901. Elle a été créée en 1997 par la volonté conjointe de l’INRIA et de l’État français (ministères de l’industrie, des télécommunications et de la recherche).

Il existe deux types de domaines de premier niveau :
- Les domaines nationaux de premier niveau ( Country Code Top-Level Domain ou ccTLD ) composés de deux lettres identifiant un pays ou un territoire indépendant (exemple : fr pour France, be pour Belgique et ...pm pour Saint-Pierre et Miquelon ...).
- Les domaines de premier niveau génériques ( generic Top-Level Domain ou gTLD ) composés de trois lettres ou plus identifiant en principe le secteur d'activité dans lequel opèrent les gens ou les organisations qui les utilisent.

Pour les Noms de domaine : les règles de dépôt d'un nom de domaine ( deuxième niveau donc dans un domaine de premier niveau ) ne sont pas les mêmes pour tous les domaines de premier niveau, il faut donc se renseigner ou se laissé guider par des 'registrars'. Le nom d'un domaine de deuxième niveau doit inclure un minimum de 3 et un maximum de 63 caractères.
Si " techniquement parlant " , la taille des noms de domaine a pour limite à 255 caractères, les limites actuelles n'en permettent que celle du ' raisonnablement mémorisable ' !
Actuellement elle est de '671' pour le plus long : " www.iamtheproudownerofthelongestlongestlongestdomainnameinthisworld.com " finalement plus gadget qu'autre chose ... à vous de vooir si vous désirez figurer dans le 'guiness book ' :)

nom de domaine
nom de domaine
Les domaines de second niveau :
Un domaine de deuxième niveau (  Second Level Domain ou SLD ) est un sous-domaine d'un domaine de premier niveau. Il fait normalement référence à l'organisation ayant enregistré le nom du domaine. Pour reprendre notre exemple : 'commentcamarche'  est un domaine de second niveau du domaine de premier niveau ' net ' .
C'est ce 'mot, ce 'domaine' que l'on paie lorsque, communément l'on parle ... d'acheter un nom de domaine ...
Lorsque l'on parle de ' nom de domaine ' il s'agit donc le plus souvent de ' domaine de second ' niveau .
Bien que le choix du nom de domaine soit libre, il ne peut pas être acheté à vie, mais seulement loué auprès d'un registrar pendant une période variant de 6 mois à 10 ans ou directement auprès du registre.
Un registrar (mot anglais) ou bureau d'enregistrement ou encore registraire de nom de domaine est une société ou une association gérant la réservation de noms de domaine Internet. (pour les domaines de premier niveau il n'y a pas de vente directe pour le registre de noms de domaine).

Nous sommes donc bien entendu ici dans un domaine où la gestion, l'attribution, le maintien et autres 'termes' de tous ces 'noms' ainsi que l'établissement et le suivi d'une base de données pour assurer tout cela a un 'certain coût ' : ce qui engendre le terme ' prix d'un nom de domaine ' qui donc ne peut pas être gratuit ...

nota 1 : Il est possible de définir des sous-domaines pour un domaine. L'un des sous-domaines les plus connus étant bien sûr le "  www ", mais il est possible d'utiliser n'importe quelle suite ou combinaison de caractères satisfaisants les conditions générales de rédaction des noms de domaine. Par exemple, forum.webmaster-rank.info est un sous-domaine de webmaster-rank.info, tout comme blog.unesourisetmoi.info en est un pour unesourisetmoi.info...  Et là il n'y a quasiment aucune limite sauf celles que pourraient évoquer d'éventuels référenceurs à l'esprit un peu compliqué mais qui est alors un tout autre sujet alimentant bien d'autres débats sur le Net .
NON
nota 2 :  les " sous-domaines " ne sont donc finalement que des noms pour des dossiers (ou 'sites' pour certains ... qui ne savent pas tout ... ) attribués  par les véritables Domaines de Second Niveau, gérés, encadrés, placés sous leur responsabilité. Ils en sont les seuls garants, les seuls responsables, les seuls véritables propriétaires et peuvent donc à ce titre cesser leur diffusion à tout moment. On ne peut donc pas se dire réellement ' propriétaire ' de ce qui n'est alors qu'une ' location tacite ' ...
Lorsque, finalement, sur de nombreux forums informatique, la question récurrente ' avoir un nom de domaine gratuit ' est évoquée, la seule et unique réponse est : non ça n'existe pas !
Le plus connus, en général, de ces exemples est " free.fr ", sur lequel tout le monde, ou presque, peut obtenir un espace d'hébergement en ligne, pour y placer des fichiers, des archives, des ... sites, mais vous n'aurez toujours alors que une ' url ' du genre " monnom.free.fr " et resterez toujours dépendant de celui-ci. Si le site e niveau supérieur a des problèmes et ferme, vous disparaissez aussi, s'il se rend compte que ce que vous 'placez' chez lui n'est pas conforme à ses conditions, il a parfaitement le droit, voire même il a le devoir, de bloquer, supprimer tout ce que vous avez pu y mettre ...

nota 3 :  monnom.chezlui.net ou chezlui.net/monnom sont des termes qui au niveau du 'nom de domaine ' ou du ' sous-domaine ' sont exactement similaires, les seules différences sont celles que l'on peut voir dans leur ' url ' ou qui peuvent poser question quant au référencement d'un site dans les moteurs de recherche ...

En résumé, dans le cas de ces (faux) noms de domaine 'gratuits' : responsabilité du 1 niveau  >>  responsabilité du 2 niveau  >>  niveau 3 (vous ...)  !!!
Cela est géré par des règles souvent commerciales et financières malheureusement, et surtout par la  " nétiquette  " qui est une règle informelle, ou une charte qui définit les règles de conduite et de politesse recommandées sur les médias de communication mis à disposition pour accéder à l'Internet.

Un peu long, mais nécessaire, cet article est donc destiné à bien vous faire comprendre que non seulement obtenir un nom de domaine gratuitement est chose impossible, mais que si vous regardez le prix que coûte un vrai nom de domaine, la somme étant quasi-dérisoire ... il vaut mieux le plus souvent se tourner vers cette solution, plutôt que vers d'autres qui ne pourront que vous apporter un jour ou l'autre des problèmes ...
;)

nota :second article sur ce sujet précis, pour réussir à 'enfoncer le clou' : ' mythes et légendes '

Vous pouvez laisser tous les commentaires ( sérieux et constructifs ) que vous désirez pour compléter cet article, voire même en obtenu un bon backlink en 'dofollow', mais si quelqu'un vient encore me poser la question, alors c'est par ici :
tu sors et file dans ta chambre !
...
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

6 commentaires

#1  - codes HTTP a dit :

il peut arriver cependant que des NDD, des vrais soient 'offerts', donc gratuits, lors de la souscription d'un abonnement chez un hébergeur. 1and1, par exemple pratique de cette manière très souvent, mais reste une opération promotionnelle et le NDD est effectivement payé, par eux comme 'cadeau de bienvenue' ... mais c'est rare en plus !

Répondre
#2  - domaine gratuit a dit :

comme c'est aussi expliqué ici cette question fait partie des mythes et légendes du net :
http://www.commentcamarche.net/faq/4637-mythe-nom-de-domaine-gratuit

Répondre
#3  - commentcamarche a dit :

sur ce lien vous trouverez des explications techniques encore plus poussées données par Sébastien Sauvage, une référence en la matière ;)

Répondre
#4  - blabla a dit :

Les domaines en .tk gérés par Dot.tk sont 100% gratuits bien que super mal référencé par Google. <br />

Répondre
#5  - Tony a dit :

Très bon article. Tout webmaster passe un jour où l'autre par l'achat d'un nom de domaine. C'est donc toujours aussi pertinent de tel article. Merci pour les infos.

Répondre
#6  - référencement a dit :

@Tony : merci d'être passé, c'est sympa :)

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot uppq ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.