Accueil - Actualités du Net - le louvre à lens, inauguration

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

le louvre à lens, inauguration

Enfin, après 'la marche', le Louvre à Lens ouvre enfin ses portes. Inauguration en 'grandes pompes' aujourd'hui avec la présence du Président de la République et de nombreuses personnalités, cette 'annexe' destinée à relancer l'économie d'une région française plus que sinistrée est dors et déjà en place et attend maintenant les visiteurs ... Une implantation voulue par de nombreux élus locaux ou nationaux, attendue avec impatience par des centaines de milliers de gens, la cérémonie d'ouverture s'est terminée en apothéose, au stade Félix Bollaert par un mémorable feu d'artifice .
Enfin, après des années de travaux, des années de problèmes pour tous les habitants de la région, les problèmes engendrés par cette création du 'annexe' du Louvre à Lens commencent à vouloir s'estomper et donner espoir aux habitants de Lens, de sa périphérie, du Nord-Pas-de-Calais ... !!!
Et encore, les travaux de dernières minutes, inauguration officielle et présidentielle oblige, n'ont pas finit de nous surprendre ... coupure de réseaux, électrique, mais surtout téléphonique ( ... plus de connexion internet ou téléphone portable) ces trois derniers jours, sans que personne n'en parle sur les médias, en plus, mais vont certainement dans quelques temps, enfin, ne plus nous surprendre !
louvre lens : inauguration
louvre lens : inauguration
Volonté, puis récupération politique, envie de relancer une économie totalement en chute libre dans une région plus que sinistrée après son exploitation intensive et bien sur son abandon pour la simple raison d'une baisse des profits, la venue du Louvre dans la ville de Lens donne et laisse espoir à beaucoup de gens, tant au point de vue économique que social ... mais finalement, seul l'avenir nous dira véritablement si cela aura un véritable 'impact' économique ET culturel, avec un projet établi maintenant mais dont le fonctionnement devra être alors géré plus que sérieusement pour que ce 'musée' ne soit pas qu'une simple "annexe", mais un véritable pôle d'attraction qui pourra ainsi servir également aux générations futures ...

L'inauguration s'est déroulée toute l'après-midi de ce mardi 4 décembre 2012 et s'est terminée en véritable apothéose, avec plusieurs milliers de spectateurs rassemblés pour l'occasion au stade Félix Bollaert, pour les connaisseurs du monde du football, avec ... devinez ... ('promo du coin' ;) ) ... un paquet de frites offert à tous ... par un superbe feu d'artifice !!!
louvre à lens : inauguration, le feu d'artifice
louvre à lens : inauguration, le feu d'artifice
Quelques photographies et une petite vidéo, en exclusivité pour les 'fidèles' :

le louvre à lens inauguration et  feu artifice, en vidéo HD sur youtube
Au niveau des médias et autres 'généralités', sur le site du nouvel observateur, notamment, l'on peut voir ces divers renseignements quant aux 'principes' et à la 'médiatisation' de l'événement :
( ... discours qui reste cependant plein de promesses, notamment quand au nombre de visiteurs ou à la gratuité  .... le temps nous dira ... plus tard ce qu'il en est  ...)
"Le président François Hollande a inauguré mardi le musée Louvre-Lens, au coeur de l'ancien bassin minier du Nord, qui espère une renaissance culturelle et économique.
"Ouvrir les portes de l'art, tout en contribuant à la vitalité d'un territoire, telle est l'ambition du Louvre-Lens", a déclaré le chef de l'Etat à l'issue de sa visite du nouveau musée. "Cette région, la plus jeune de France, la plus éprouvée par la crise et qui s'offre aujourd'hui le Louvre", a-t-il lancé.
François Hollande y a vu un "message d'espérance à la population, toutes générations confondues, le signe de la volonté humaine qui rend parfois le souhaitable possible".
Le chef de l'Etat a longuement rendu hommage à Jacques Chirac, qui fut "l'un des premiers à imaginer le Louvre hors le Louvre". L'ancien président, de santé fragile, n'assistait pas à l'inauguration. Mais son ancien ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, était présent. François Hollande a aussi salué la ténacité de Jack Lang, fervent partisan de la décentralisation culturelle. "Difficile de résister à la pression de Jack Lang, même pour Jacques Chirac", a-t-il lancé.
François Hollande a souligné qu'à ses yeux la démocratie devait être "culturelle". "Personne, devant l'art, ne doit se résigner à dire ce n'est pas pour moi", a-t-il dit, en rappelant la mise en oeuvre promise pendant son quinquennat d'un plan pour l'éducation artistique.
Accompagné de la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti, de la maire de Lille, Martine Aubry, grande amatrice d'art, et de sa compagne, Valérie Trierweiler, en présence aussi de Lionel Jospin et de Pierre Mauroy, François Hollande a parcouru les travées du musée, qui se situe sur une friche de 20 hectares. L'ancien puits de mine qui s'y trouvait a fermé définitivement en 1960.
"Une odyssée culturelle"
D'anciens ouvriers de la mine en costume bleu, casque et lampe sur la tête, assistaient à la cérémonie en ce jour de la Sainte-Barbe, qui est la fête des mineurs.
Dans le long bâtiment de verre, au milieu d'un parc en gestation, pour l'instant limité à des allées boueuses, le chef de l'Etat s'est attardé dans l'immense galerie du temps de 1200 mètres et de 3000 mètres carrés, qui offre aux visiteurs une perspective inédite sur des oeuvres d'art d'origines et d'époques différentes, prêtées par le Louvre-Paris. Parmi lesquelles la célèbre "La liberté guidant le peuple" d'Eugène Delacroix.
Prié de dire si la présence de ce tableau avait un sens particulier, François Hollande a répondu : "oui nécessairement, c'est le mouvement populaire, ouvrier, solidaire, et la liberté qui le guide, donc ici forcément il est à sa place".
Daniel Percheron, président PS de la région Nord-Pas-de-Calais, a estimé que l'oeuvre de Delacroix avait "fait un léger signe" au deuxième président socialiste de la Vème République, qui doit "combattre la tyrannie des marchés".
Lyrique, Daniel Percheron a loué en François Hollande "un président malicieux et lucide, qui (me) disait qu'au fond la mine et les mineurs attendaient le Louvre".
Le président de la région a affirmé que l'ambition du Louvre-Lens était d'égaler en notoriété le musée Guggenheim de Bilbao, autre exemple de décentralisation culturelle.
500.000 visiteurs sont attendus chaque année pour ce que Guy Delcourt, député-maire de Lens, a décrit comme "une odyssée culturelle". François Hollande a souhaité pour sa part que l'entrée du musée reste gratuite.
"

retour dans quelques temps pour faire le point, vous présenter des visites guidées des différentes expositions et ... des fonds d'écran ;)
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

1 commentaire

#1  - Julia a dit :

Je suis vraiment contente de cette ouverture qui permet de décloisonner la culture et qui va permettre à des milliers de gens de découvrir des œuvres d'art. Je trouve ça important qu'il y ait de grands musées en province, et pas que dans la capitale.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot ryans ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.