Accueil - Google Yahoo Bing et autres - bloquer la publicité, free a-t-il vraiment gagné ?

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

bloquer la publicité, free a-t-il vraiment gagné ?

Avec la décision de free.fr de bloquer la publicité sur internet, décision mise en application dès le 04 janvier, décision sur le point, déjà, d'être abandonnée aujourd'hui, free en déclarant la guerre à Google ou autres, n'a peut-être pas pris entièrement l'ampleur d'un tel blocage ... à moins que la raison principal ne soit tout simplement celle de faire un buzz sur les réseaux sociaux, sur le net, ou de faire simplement perler de lui ... là 'opération réussie' ...
Depuis vendredi, l'opérateur "free.fr" a décidé de bloquer les publicités sur internet, en activant par défaut un bloqueur de pubs, géré depuis sa 'Freebox Révolution'. Ce qui veut dire que si vous faîtes partie des abonnés chez free, si vous avez un smartphone, un ordinateur ou une tablette sur lequel vous vous connectez à Internet plus aucune pub ne peut s'afficher.
free bloque les pubs
free bloque les pubs
(rtl.fr)
Le buzz sur le Net est donc total, en format géant et relais sur les médias sociaux, sur les sites un nombre incroyables d'informations qui non seulement affolent un peu tout le monde, mais disent aussi beaucoup de 'tout et n'importe quoi' ...
Free semble en premier lieu vouloir déclarer la guerre à Google en montrant qu'il peut ainsi désactiver l'affichage de ses publicités en un coup de baguette magique, ce qui en soit n'est pas forcément une mauvaise chose ...
Mais, énormément d'autres régies publicitaires s'affolent elles aussi énormément de gens qui ont des sites chez le fai français s'affolent eux aussi pour le peu de revenus qu'ils risquent de perdre ...
Si une simple mise à jour de la freebox permet de débloquer cette décision, quid de l'internaute lambda qui va se poser la question ou chercher à voir les pubs disparues ??? Free a misé sur ce point !
Certes si certaines publicités sont bien plus qu'intrusives, la décision de leur affichage ou non devrait cependant rester décision des internautes eux-mêmes..
Si l'opérateur installait durablement une version efficace, il priverait de revenus de nombreux sites internet, notamment les gratuits, qui vivent des annonceurs. Free compte quelque 5 millions d'abonnés en France.
De plus cette décision qui semble bien rester un 'coup de gueule' contre la dominance de Google, atteint également d'autres régies publicitaires ... mais pas toutes ... programmation oblige ...
Si l'argument du confort de l'internaute en-lui même semble fondé, comme Fleur Pellerin, ministre délégué à l'Économie numérique, l'a d'ailleurs fait remarquer sur Twitter : "Peu fan de la pub intrusive, mais favorable à une solution du type no opt-out par défaut. À discuter avec les éditeurs et Free."  ... Ce qui semblait vouloir dire "je ne m'oppose pas à ce bloqueur de publicités, mais souhaite qu'il soit désactivé par défaut"... Une position que rejoint en tout point le Syndicat des régies internet (SRI), en attendant d'en savoir plus.
Et le 'plus' est donc arrivé aujourd'hui puisque free a décidé de suspendre ce blocage ...

Après le buzz du "pape sur twitter", le 12 décembre 2012, celui de "free contre google", le 4 janvier 2013, mais alors qu'en est-il de : " un Internet libre et ouvert pour un monde libre et ouvert " !!!

"Il est très important de souligner que le secteur de l'Internet est soumis a la domination des géants du Net qui sont tous non européens", a souligné Fleur Pellerin. "Je regrette que cet incident ait eu tendance à stigmatiser la publicité alors qu'elle est un soutien de l'économie numérique" a t elle ajouté. La ministre a aussi insisté sur la nécessite de maintenir un contexte général d'un Internet libre et ouvert. "L'internaute doit être la personne qui décide ce qu'il peut voir sur Internet et c'est lui qui peut décider de bloquer chez lui certains contenus, comme quand il active le contrôle parental"...
Elle insiste également sur plusieurs points : "Quelle est l'incitation économique d'opérateurs qui investissent des milliards dans ses réseaux sans avoir de rétribution? Il faut mettre en place un système gagnant-gagnant" en ajoutant "les relations entre les acteurs se doivent d'être moins opaques". Toutes ces questions seront l'objet de la table ronde sur la neutralité du net que la ministre organise avec tous les acteurs concernés le 15 janvier...

Un buzz en tous cas, qui dans la lignée des différentes décisions de Xavier Niel, directeur de free.fr aura au moins eu le mérite de vouloir faire bouger les choses, mais qu'elles choses ... si ce n'est de faire un énorme coup de pub pour son entreprise ... mieux que les soldes avant l'heure ...
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot qasg ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.