Accueil - Francophonie - Qu'est-ce que le " 49.3 ", alinéa d'un article de la Constitution Française ?

Partagez avec vos amis ... :)

Qu'est-ce que le " 49.3 ", alinéa d'un article de la Constitution Française ?

Le désormais " 49.3 " fait partie d'un article de notre Constitution qui défraie actuellement l'actualité nationale, les actualités politiques plus précisément, car il est en ce moment fortement utilisé par le Gouvernement actuel représenté à l'Assemblée Nationale par sa Première Ministre ...
Mais, avant toute contestation, tout nouveau débat, essayons de partir sur des bases saines et de bien savoir tout ce qu'est ce fameux Alinéa ...

A quoi sert cet article " 49.3 " de la Constitution ?

L'article 49.3 de la Constitution française concerne l'engagement de la responsabilité du gouvernement devant l'Assemblée nationale. Il permet au Premier ministre de faire adopter un texte sans vote, en engageant la responsabilité du gouvernement sur ce texte. Cela signifie que si une motion de censure n'est pas adoptée dans les 24 heures suivant l'engagement de responsabilité, le texte est considéré comme adopté. C'est un mécanisme qui vise à éviter le blocage parlementaire.

Pourquoi utiliser l'article 49.3 au Parlement ?

L'article 49.3 de la Constitution française est utilisé lorsque le gouvernement souhaite faire adopter un texte (comme un projet de loi) et qu'il est confronté à un risque de blocage au Parlement. Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles le gouvernement choisit d'utiliser l'article 49.3 :
1 - Majorité Fragile : Le gouvernement peut avoir une majorité parlementaire fragile, ce qui signifie qu'il a du mal à rassembler suffisamment de soutien pour faire adopter un texte par un vote ordinaire.
2 - Opposition Féroce : L'opposition peut être particulièrement hostile au texte proposé, ce qui rend difficile son adoption par un vote régulier.
3 - Gain de Temps : Utiliser l'article 49.3 permet d'accélérer le processus législatif en évitant des débats prolongés et des négociations avec les parlementaires.
4 - Affirmation de l'Autorité : Le recours à l'article 49.3 peut être perçu comme une démonstration de détermination de la part du gouvernement, affirmant ainsi son autorité.
5 - Question de Confiance : En utilisant l'article 49.3, le Premier ministre engage la responsabilité du gouvernement sur le texte, ce qui signifie que si une motion de censure est déposée et n'est pas adoptée, le texte est considéré comme adopté. Cela peut être une manière de poser une question de confiance au Parlement.
6 - Projet de Loi Important : L'article 49.3 est souvent utilisé pour des projets de loi considérés comme prioritaires et qui sont au cœur de l'agenda politique du gouvernement.
Il est important de noter que l'utilisation de l'article 49.3 est un outil politique puissant et parfois controversé, car il peut contourner le processus démocratique traditionnel en limitant les débats et les votes parlementaires. C'est pourquoi son utilisation est souvent l'objet de débats et de controverses au sein de la sphère politique.
Météo Politique
Météo Politique : parfois très chaude :)

Concrètement, comment se passe cette procédure ?

L'article 49.3 de la Constitution donne la possibilité au Premier ministre, après délibération du Conseil des ministres, d’engager la responsabilité du Gouvernement sur le vote :
* d’un projet de loi de finances ;
* d'un projet de loi de financement de la sécurité sociale ;
*  d’un autre projet ou une proposition de loi en débat à l’Assemblée nationale.
Si le Premier ministre décide d’y recourir, sa décision entraîne la suspension immédiate de la discussion du projet de loi. Le texte est considéré comme adopté, sans être soumis au vote, sauf si une motion de censure est déposée dans les 24 heures qui suivent.
La motion de censure doit être votée selon des conditions très précises : seuls sont recensés les votes favorables à la motion de censure qui ne peut être adoptée qu’à la majorité des membres composant l’Assemblée. Si la motion de censure est adoptée, le texte est rejeté et le Gouvernement est renversé.
Depuis la réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008, hors projets de loi de finances ou de financement de la sécurité sociale, l’article 49.3 ne peut être utilisé que sur un seul texte au cours d’une même session parlementaire . Avant cette révision de la Constitution, le gouvernement pouvait y avoir recours aussi souvent qu’il le voulait et sur n’importe quel texte.

Article 49 de la Constitution de la Cinquième République française, alinéa 3

L'article 49 de la Constitution de la Cinquième République française fait partie du Titre V de la Constitution française du 4 octobre 1958 : « Des rapports entre le Parlement et le Gouvernement » (articles 34 à 51). Il organise la responsabilité politique du Gouvernement devant le Parlement. En cela, il donne à la Constitution de la Cinquième République un des traits principaux d'un régime parlementaire. Il s'agit cependant d'un parlementarisme rationalisé, c’est-à-dire cherchant à assurer la stabilité du gouvernement. Il réutilise, en les renforçant, des éléments déjà présents dans la Constitution de la IVe République et introduit, par son alinéa 3, une disposition originale, sans équivalent dans des constitutions antérieures ou à l'étrangernote 1, et fournissant une arme très puissante au Gouvernement. Ces dispositions visent à apporter au pays la stabilité gouvernementale qui lui faisait défaut en protégeant le gouvernement de majorités de circonstance qui défaisaient les gouvernements au gré des alliances, tout en étant incapables de proposer une alternative.
Il comprend QUATRE alinéas dont le ' 3' :
" L'article 49 alinéa 3, dit de « censure provoquée », permet au gouvernement, au cours des débats sur un texte qu’il présente, d’engager sa responsabilité sur ce texte. Le texte est alors considéré comme adopté en l’absence de vote, sauf si une motion de censure est déposée contre le gouvernement dans les 24 heures, dans les mêmes conditions que celles prévues au deuxième alinéa. Une telle motion doit être déposée par un dixième au moins des députés, et n’est adoptée que si elle est votée par la majorité absolue d’entre eux. L’adoption de la motion entraîne donc à la fois la démission du gouvernement et le rejet du texte "

Nombre d'utilisations du 49.3 de 1958 à 2023, par Premier Ministre.

( petite infographie très explicite, sachant que Mme Elisabeth Borne ( actuelle 1ère Mnistre ) peut encore augmenter son " score " ... 12 + ? )
Article 49.3
Article 49.3 : statistiques d'utilisation depuis 1958
:)
Tous les articles de blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot h6lqun ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.