Accueil - Doodle du jour - La tradition française du bon pain !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

La tradition française du bon pain !

Cette tradition bien française du bon pain, cette image du ' français moyen ' avec la baguette sous le bras, sont, peut-être des idées, vont devenir, très certainement, des traditions, en voie de disparition complète ??? Car, au point où nous en sommes, tirer la sonnette d'alarme ne semble guère servir à grand chose !
Une chose assez surprenant, en page d'accueil de Google, ce dimanche matin: un Doodle pour nous rappeler les 22 ans du fameux et très méconnu ' décret pain ' !
Une image sympathique, alléchante même, mais qui fait à la fois et rêver, et, surtout, crier au scandale ...

Le pain de tradition française.

L'un des fleurons de la gastronomie, de la ' bonne bouffe à la française ', le pain et par dérivation la baguette de pain est une des choses qui révèlent le mieux et les traditions, et le savoir faire, et les habitudes culinaires et alimentaires, de nos compatriotes, mais ce dont on se rend beaucoup moins compte, à l'heure actuelle est surtout que le vrai pain est presque mort, en tous cas devenu produit de luxe et hors de prix !!!
Alors, nous mettre ainsi l'eau ( le pain ... ) à la bouche, faut quand même oser le faire !!!

Le " décret pain ".

A force de tirer sur la qualité, sur les prix, le pain est / était devenu quasiment immangeable et sa réputation, internationale, plus que bien sombre ...
Il y a 22 ans déjà, le " décret pain " fut initié par les politiques afin d'encadrer sa fabrication, sa qualité et de relancer la fabrication, entre autres de la baguette de tradition française.
Le sort du pain dépasse largement le Monde de la gastronomie, celui des boulangers même, géré beaucoup plus par des impératifs économique et financiers bien loin des soucis de la ménagère, qui avait alors repris espoir, ... pour le reperdre de nouveau !!!
Et pourtant, ce décret pain existe bel et bien, les textes existent eux-aussi et sont toujours, théoriquement en vigueur, sur le site 'officiel' du " .gouv ":
- version initiale : ' Décret n° 93-1074 du 13 septembre 1993 '
( http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000727617&categorieLien=id )
- version 'revue'  : ' Version consolidée au 13 septembre 2015  '
( http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000727617&dateTexte=20150913 )
à vous d'en prendre connaissance, et il y a de quoi être bien surpris, une fois de plus ^^.
Juste deux petits extraits de ces textes officiels:
"Peuvent seuls être mis en vente ou vendus sous la dénomination de : « pain de tradition française », « pain traditionnel français », « pain traditionnel de France » ou sous une dénomination combinant ces termes les pains, quelle que soit leur forme, n’ayant subi aucun traitement de surgélation au cours de leur élaboration, ne contenant aucun additif et résultant de la cuisson d’une pâte qui présente les caractéristiques suivantes :
1° Être composée exclusivement d’un mélange de farines panifiables de blé, d’eau potable et de sel de cuisine ;
2°- Être fermentée à l’aide de levure de panification (Saccharomyces cerevisiae) et de levain, au sens de l’article 4 du présent décret, ou de l’un seulement de ces agents de fermentation alcoolique panaire ;
3° - Éventuellement, contenir, par rapport au poids total de farine mise en œuvre, une proportion maximale de :
a) 2 p. 100 de farine de fèves ;
b) 0,5 p. 100 de farine de soja ;
c) 0,3 p. 100 de farine de malt de blé.
"
"Le levain est une pâte composée de farine de blé et de seigle, ou de l'un seulement de ces deux ingrédients, d'eau potable, éventuellement additionnée de sel, et soumise à une fermentation naturelle acidifiante, dont la fonction est d'assurer la levée de la pâte.
Le levain renferme une micro-flore acidifiante constituée essentiellement de bactéries lactiques et de levures. Toutefois, l'addition de levure de panification (Saccharomyces cerevisiae) est admise dans la pâte destinée à la dernière phase du pétrissage, à la dose maximale de 0,2 p. 100 par rapport au poids de farine mise en oeuvre à ce stade.
Le levain peut faire l'objet d'une déshydratation sous réserve que le levain déshydraté contienne une flore vivante de bactéries de l'ordre d'un milliard de bactéries alimentaires et d'un à dix millions de levures par gramme. Après réhydratation, et, éventuellement, addition de levure de panification (Saccharomyces cerevisiae) dans les conditions prévues à l'alinéa précédent, il doit être capable d'assurer une levée correcte du pâton.
Le levain peut faire l'objet d'un ensemencement de micro-organismes autorisés par arrêté du ministre de l'agriculture et du ministre chargé de la consommation, pris après avis de la commission de technologie alimentaire créée par le décret n° 89-530 du 28 juillet 1989 portant création de la commission de technologie alimentaire.
"
Bien beaux ces textes, mais bien largement détournés avant leur arrivée dans le 'panier de la ménagère' depuis le temps ...
pain français
pain français : une tradition culinaire .
( en voie de disparition )

Le pain plus important que la baguette ?

Dans la tradition française = OUI ! ( non ... )
Mais si le pain est plus que millénaire, c'est bel et bien la baguette qui représente la tradition française depuis près de 100 ans, c'est bel et bien aussi la baguette qui se porte ... très mal !!!
Artisans, nutritionnistes et autres, tout le monde y met son ' grain de sel ' dans l’intérêt de la qualité et de la renommée de notre baguette nationale, mais quel est le boulanger ( le vrai ! ), quel sont les distributeurs, les magasins qui nous proposent de vrais pains, de belles et bonnes baguettes, bien croustillantes, et surtout bien fabriquées ( selon les normes ET la tradition ) qui sont capables d'en assumer une distribution actuelle, hors des produits de luxe, à des prix convenables ???
Demandez donc à ' la ménagère ' ... son ' panier ' est toujours de plus en plus troué, son estomac de plus en plus tordu, même avec ce soit-disant " décret pain " qui interdit, par exemple la congélation, mais que pour des produits vendus sous certaines appellations = trop facile à contourner ^^.
Avant le pain ou la baguette, c'est le profit, de conception plus que millénaire lui aussi, qui arrive en tête de l'actualité des ventes !
prix du pain
prix du pain
: la baguette symbolique .
Pour simple preuve, une citation, tirée d'un précédent article publié déjà sur ce blog (
le pouvoir d'achat du français moyen  ) qui reprend le résumé de cette " utopie à la française ":
" - en 1954, la baguette de pain, en France, pesait 325 grammes, valait 0,26F de l'époque = 0.16 euros / kg.
   - en 2012, ce même produit, ne pesant plus que 153 grammes, valait 0,86€ = 3.45 euros / kg.
Un pourcentage qui nous donne : 2156,25 % d'augmentation !!!
"
Si avec cela vous n'avez toujours pas compris ...

Le décret pain en Doodle du jour.

Apparu dans la matinée, ce Doodle, nous donne une foule de liens, parfois même de divagations, sur le thème de la tradition du bon pain à la française, une tradition en voie de disparition malheureusement ...
décret pain
décret pain : Doodle du jour .
Regrets, promos, nostalgie: 22 ans pour ne rien réussir finalement !!!
Vraiment dommage de ne pouvoir réussir à retrouver ces saveurs d'en-temps, à des prix convenables surtout ...
Un Doodle qui pour une fois finit par nous mettre le ' bordon' ^^.

C'est bon pour le moral.

Faute de pleurs ou de moyens financiers, une petite dose d'humour est toujours bonne pour le moral lorsque l'on peut s'en contenter. Alors, juste en passant, une petite image 'détournée' de notre ami caricaturiste Philippe Tastet.
la baguette bradée
la baguette bradée : si jamais vous en voulez ?
sans autre commentaire que le  titre original de l'illustration: ' jusque où ne pas aller trop loin '
............................
Tous les articles de ce blog, ainsi que leur contenu, comme indiqué en page index du site principal, sont mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez le copier, distribuer et modifier tant que cette note apparaît clairement. " source: longuetraine.fr - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 France ", ainsi qu'un lien vers la source .
à voir également :

2 commentaires

#1  - Philippe a dit :

Tres bonne article. Par contre j'ai essaye de le partager sur G+ mais ca ne semble pas marcher.

J'ai une fenetre qui s'ouvre mais qui se ferme aussitot :(

Répondre
#2  - longue traîne a dit :

@Philippe :normalement ça fonctionne, ou alors = cliquer 2 fois;)

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot gboyay ?

Pour laisser un petit avis au passage, nul besoin d'avoir un site ou une adresse Internet, juste se donner un 'pseudo' ...
Les commentaires sont en 'dofollow', mais modérés à priori. Ils ne seront publiés qu'après vérification de votre message.
Si vous pensez ou désirez obtenir un backlink, votre commentaire doit être construit de manière cohérente, rédigé correctement ET avoir un minimum de contenu et de pertinence.